Qui a peur du grand méchant livre ?

octobre 30, 2016
Qui a peur du grand méchant livre ?

Repéré chez Marie-Claude mais venant de chez Fanny des Pages versicolores ,  j’ai eu envie de me prêter au jeu également ! Le principe est simple, citer cinq gros pavés (« épeurant » comme le dit Marie-Claude) de plus de 600 pages et cinq petits romans coups de cœur de moins de 200 pages. Marie-Claude dérogeait un peu à la règle en ajoutant deux catégories :  « cinq pavés que je ne lirai jamais » et « cinq pavés coups de cœur ».

Et moi je vais encore déroger – d’abord en trouvant que 600 pages, ben c’est peu ! J’avoue : j’adore les pavés et en préparant ce tag, j’ai trouvé des tas de titres que j’adore et me limiter à 5, quelle torture ! Pareil pour les moins de 200 pages : j’ai tendance à fuir ce genre de livres et tous ceux que je trouvais « petits » font en fait plus de 300 pages .. puis je me suis dit : les nouvelles, ça marche aussi, non ? et là la solution fut toute trouvée !

Pour revenir à la « taille » d’un pavé, j’ai même lu ci et là sur la toile que certains citaient Dalva ! 471 petites pages …. non mais !

5 PAVES ÉPEURANT

City on fire – Garth Risk Hallberg
992 pages – acheté à la rentrée littéraire de janvier, plein d’entrain. Puis j’ai lu l’avis de Marie-Claude, qui si mes souvenirs sont bons, lui auraient bien arrachés quelques centaines de pages. Il m’attend sagement. Je prépare ma hache.

La guerre et la paix – Léon Tolstoï
1572 pages ! Ce qui effraie Marie-Claude m’attire ! Il faut dire que je connais l’histoire, j’ai vu plusieurs fois l’adaptation télévisuelle et puis il trône chez moi depuis mon adolescence.

Les frères Karamazov – Fiodor Dostoïevski
915 pages – Étudié à la fac de russe – j’avais commencé ma lecture mais le manque de temps… Déjà inscrit à l’un de mes programmes de lecture, emporté avec moi en voyage d’affaires, et non, il me résiste. Mais pas pour longtemps, surtout que j’adore l’écriture de son maître ! (cf. mes pavés ♥ )

Anna Karénine – Léon Tolstoï
1024 pages – Je peux réécrire au mot près la même chose : je connais trop bien l’histoire, vu enfant à la télévision, puis au cinéma … J’ai lu les nouvelles de ce cher Léon mais bizarrement ses pavés, non. Il faut changer cela.

The Luminaries – Eleanor Cotton
848 pages – Acheté lors de mon séjour au Québec – je l’ai laissé chez Marie-Claude vu que ma valise explosait et son poids était trop indécent !

5 PETITS ROMANS

The catcher in the rye – J.D Salinger
Je tenais dans mes mains hier après-midi la version française (même couverture vendue à 6 €) et j’ai commencé à lire quelques passages, et me voilà de nouveau attrapée ! Pourtant, je ne l’ai jamais lu qu’en anglais. Mais je vais craquer !

Harold et Maude – Colin Higgins
Je connaissais le film avant d’avoir déniché le roman en bouquinerie. L’un comme l’autre sont magnifiques même si l’histoire d’amour peut surprendre. Un petit bijou de 146 pages.

Franny and Zooey – J.D Salinger
Je sais .. j’ai failli aussi y ajouter l’autre recueil consacré à la famille Glass mais il faisait 266 pages .. que voulez-vous que je vous dise ? Je suis obsédée à jamais par cette famille. J’avais bien choisi trois autres romans mais j’ai pas pu…

En attendant Bojangles – Olivier Bourdeaut
La surprise nantaise 2016 ! Un livre plein de poésie et un très bel hymne à l’amour de 160 pages en plus – ouf je respecte le défi des moins de 200 pages.

Nine stories – J.D Salinger
Si le message ne passe pas .. Bon, 208 pages mais la majorité des nouvelles sont singulières, seules trois font référence à la famille Glass. Je l’ai relu cet été à Montréal – Marie-Claude a pu noter à quel point j’étais encore bouleversée 😉

 5 PAVES QUE JE NE LIRAI JAMAIS

NB : oui, Marie-Claude j’y glisse une de tes prochaines lectures – sinon je ne me fais pas d’illusion pour Ulysse, HP ou Proust. J’ai tenté Le Cercle de la Croix il y a quelques années, trop nébuleux ….

5 PAVES COUP DE CŒUR

Oops .. J’aurais pu ajouter Le Prince des Marées de Pat Conroy et encore bien d’autres mais ce qui me frappe ici, c’est que j’y retrouve mes livres préférés de tous les temps : Lonesome Dove, Le Seigneur des Anneaux (lu les 1184 pages en une nuit), Les mille et une vies de Billy Milligan dont je vous parle à chaque tag et enfin L’idiot de Dostoïevski – une merveille ! Un clin d’œil au passage à Fanny qui la mit dans ceux qu’elle doit encore « affronter » !

A vous de jouer !

16 commentaires
0

Vous pourriez aussi aimer

16 commentaires

Fanny octobre 30, 2016 - 1:18

Oups une coquille s’est glissée « City on fire » et non « Sky ».
Ah ce cher Dostoïevski! « L’idiot » fait partie de mes pavés aussi que j’ai dans ma Pal depuis des années!

Que vois-je?! Harry Potter! Est-ce le dernier que tu ne liras pas ou tous les Harry?

Reply
Electra octobre 30, 2016 - 1:38

j’ai écrit Sky ? je vais corriger ça, merci ! 😉
HP : aucun lu ! et toujours pas envie !!

Reply
Fanny octobre 30, 2016 - 2:00

City est aussi dans ma Pal, j’attends le bon moment.

Oh ce cher Harry.. mais je comprends
( Pr ma part, je l’ai découvert à l’âge de 12 ans et j’ ai réellement grandi avec! )

Reply
Electra octobre 31, 2016 - 7:19

Quand je lis Harry, je pense au frère de William … dur dur !

Reply
Fanny octobre 31, 2016 - 12:41

Ah ouais… 😀 😀

Electra octobre 31, 2016 - 2:35

😉

Fanny octobre 30, 2016 - 1:19

Ah j’avais pas vu le clin d’oeil avec l’idiot! Mais si tu dis que c’est une merveille… Un jour il passera à la trappe!

Reply
Electra octobre 30, 2016 - 1:39

Il faut lire l’Idiot – je rigole car je l’ai prêté et jamais récupéré et je viens tout juste de le recommander.. je l’ai relu l’an dernier sur ma liseuse mais je préfère l’avoir en format papier 😉
forcément en le voyant dans ta liste – je n’ai pas résisté !

Reply
keisha octobre 30, 2016 - 2:20

Je persiste : un amour de swann n’est PAS un pavé, ça doit faire dans les 200 pages à peine!
Sinon, les Tolstoi : mais les films, ça ne va pas du tout, ils ont dû faire des coupes sévères, il faut lire ces pavés là!!!

Reply
Electra octobre 30, 2016 - 3:02

tu peux persister LOL tu n’as pas compris : je n’ai pas trouvé de couverture de l’ensemble de l’oeuvre de Proust (environ 7000 pages – je m’étais amusée à les compter) donc j’ai choisi l’un de ses livres, idem pour Marie-Claude 😉
et pareil pour les Tolstoï : ils sont dans ma liste à lire donc pas d’inquiétude ! et puis j’ai étudié l’histoire de la Russie et j’ai lu Tolstoï ! que d’emballement miss Keisha ce dimanche !!!! 🙂

Reply
Marie-Claude octobre 31, 2016 - 3:26

Beaucoup de choses à dire! D’abord, bien joué pour les «vrais» pavés. C’est vrai qu’avec 600 pages, il n’y a pas de quoi s’énerver le poil des jambes!
Je te rassure, tu n’as pas à craindre « City on Fire ». J’y ai trouvé moins de longueurs que dans « Yaak Valley, Montana »! Ça t’aide?! Je peux me péter les bretelles: j’ai lu tout Dostoïevski, les pavés comme les petits romans. Pour moi, « Les frères Karamazov » sont du même niveau que « Crimes et châtiment » et « L’Idiot ». Pour moi, Dostoïevski demeure le plus grand auteur russe du XIXe siècle.
Je te rejoins pour « Harold et Maude » et j’aurais donc dû y penser pour « En attendant Bojangles ». Pour Salinger, ben je ne suis pas étonnée et te reconnais bien. (À quand un billet?!!!)
J’aurais aussi dû penser à « Harry Potter »!
Pour les coups de coeur, j’ai déjà noté le Steinbeck et « Les mille et une vies de Billy Milligan » m’attend grâce à toi! Pour le Donna Tartt, je regrette: j’aurais dû mettre à la place Le petit copain qui, à mes yeux, surpasse « Le chardonneret » et « Le maître des illusions ». Mais… tout est une question de goût, hein?!
C’était très agréable de découvrir tes choix. Je me doutais bien de certains, mais bon!

Reply
Electra octobre 31, 2016 - 7:23

Ah Dostoïevski ! quel auteur ! Je relis toujours l’Idiot et j’ai tous ses autres livres … tu as raison de ta la péter – bon je vais remettre les Frères K. à mon programme.
Oui, 600 pages c’est vraiment pas énorme alors quand j’ai vu Dalva dans une liste de pavés, avec 400 pages .. j’ai failli m’étrangler !!!!!
Ah Salinger – j’ai relu un peu mon billet écrit cet été à Montréal – j’y pense…
HP : même combat !
J’ai le Petit copain dans ma pàl , j’ai été déçue par le « Maître des Illusions » donc j’attends beaucoup du « Petit copain » vu comment tu en parles ! Car j’ai beaucoup aimé le Chardonneret – que j’ai trouvé beaucoup mieux écrit (mais je l’ai lu en anglais, ça joue?).
Merciiiii

Reply
keisha octobre 31, 2016 - 8:58

La recherche, Quarto, 2408 pages Enjoy!
http://www.gallimard.fr/var/storage/images/product/66c/product_9782070754922_195x320.jpg
(la fille qui insiste lourdement et en vain… ^_^)

Reply
Electra octobre 31, 2016 - 9:45

Mais c’est pour ça que je t’aime Keisha !!! 🙂
C’est bien de rappeler .. et le poids du livre ? 2 kg ? 🙂

Reply
La Rousse Bouquine octobre 31, 2016 - 6:17

J’avoue, j’ai longtemps hésité à craquer pour City on Fire malgré la taille… Mais finalement j’ai résisté, rien que pour le poids, et pour la qualité du livre – il était déjà à moitié déchiré sur tous les étals vu le papier bible, dans mon sac il allait pas faire long feu.
J’attends donc la sortie poche en espérant qu’elle soit plus résistante. Mais c’est pas dit qu’il ne restera pas un bail dans ma PAL ensuite !

Reply
Electra octobre 31, 2016 - 7:26

ah oui après on ne sait pas combien de temps ils peuvent attendre au chaud chez nous ! mais ils sont bien protégés chez nous, non ?!

Reply

Saisissez votre commentaire