Une pause BD, ça vous tente ?

De retour de vacances, j’ai craqué et trouvé 3 bande-dessinées à la BM, dont le premier volet des aventures des Vieux Fourneaux ! Je les cherchais depuis trois mois…

  1. Ceux qui restent (volume 1) Les Vieux Fourneaux de Lupano & Cauuet

VF tome 1C’est par hasard que j’ai mis la main sur le premier volet des aventures de ces papis en allant à la BM. Quand je veux les réserver, ils sont toujours tous pris d’assaut. Il était temps que je découvre qui se cache derrière ! Pierrot, Mimile et Antoine sont amis d’enfance. La compagne vient d’Antoine vient de décéder, elle lui révèle alors son terrible secret : elle l’a trompé, il y a plus de trente ans, avec le patron de l’entreprise dont il était le pire ennemi. Délégué syndical, Antoine menait le combat contre la main-mise du patronat. Rappelez-vous les années 70 ! Anéanti par cette révélation posthume, Antoine décide d’aller abattre sur le champ l’ex-amant de sa femme, aujourd’hui en maison de retraite en Italie. Ses deux potes qui viennent de comprendre ce que leur ami veut faire, partent sur les routes, en compagnie de la petite-fille de ce dernier, enceinte jusqu’au cou .. l’aventure commence !

Je me suis amusée avec ces petits vieux au foutu caractère, entre le passé (parfois teinté de nostalgie, en particulier lorsqu’il pense à sa femme) et leurs années de combat contre le patronat et le présent, où ils s’amusent, pour certains, à encore semer le trouble, nos septuagénaires forment une joyeuse bande de troublions.

lvf tome 1

Malgré tout, j’avoue que je suis un peu restée sur ma faim. Sans doute attendais-je trop de cette bande-dessinée dont le succès lui donnait d’emblée une très bonne note. Le scénario de Wilfrid Lupano manque à mon goût d’un peu de sel, ou est-ce du au fait qu’il prévoyait déjà une suite ? Je suis mitigée. J’adore le dessin de Paul Cauuet et même si je n’ai pas eu un énorme coup de ♥ pour cette histoire, je vais quand même lire la suite, mais avec moins d’entrain cependant.

Mon avis : ♥♥

Éditions Dargaud Benelux,56 pages, 2014

      2. L’effet Kiss pas Cool de Leslie Plée

effet kiss pas coolJe ne cherchais pas spécialement un album de Leslie Plée, mais j’avais envie de quelque chose de drôle et je n’ai pas résisté à cet album dont le second titre est « journal d’une angoissée de la vie ». Ici, Leslie raconte comment sa première crise d’angoisse a surgi alors qu’elle fêtait tout juste ses 18 ans et comment ces crises ont peu à peu gangréné sa vie quotidienne – en prenant diverses formes.  Leslie raconte avec humour et ironie ses tentatives pour expliquer ses paniques (aucune réponse et des psys plus improbables les uns que les autres), et ses « trucs » pour faire diminuer l’angoisse – ainsi, en parlant de son état elle a remarqué qu’elle va mieux. Entourée d’amis qui la font rire, elle réussira à prendre le chemin de retour vers l’école et pendant deux ans, les crises disparaissent. Pour mieux revenir plus tard : faire la queue, être seule à l’accueil (elle est libraire), répondre au téléphone ou passer son permis de conduire, tout est compliqué et douloureux.

N’étant pas sujette à ce genre d’angoisses, j’ai trouvé cet ouvrage très instructif pour mieux comprendre le calvaire vécu par ses personnes – ainsi lorsqu’elle cite en exemple une jeune femme qui pour aller à son travail préfère le bus au métro mais au résultat doit changer de bus et met trois fois plus de temps….

Au final, j’ai passé un excellent moment en compagnie de cette jeune femme qui a compris, sur le tard, que sa vie était plutôt une réussite, elle qui rêvait, dès l’âge de 6 ans d’être une personne âgée trouvant réconfortant ces vies réglées au millimètre et très très calmes.

effet_kiss_pas_cool2

Mon avis : ♥♥♥

Éditions Jean-Claude Gawsewitch, 2011

           3. Fils du Soleil de Fabien Nury et Eric Henninot

fils du soleilDeuxième adaptation d’une œuvre de Jack London en bande-dessinée pour moi. Il s’agit ici de la nouvelle publiée en 1912. Jack London était de retour de sa croisière dans le Pacifique Sud, et venait de publier Martin Eden et Radieuse Aurore. Ce recueil, composé de huit nouvelles, forme l’histoire romanesque des aventures de ces capitaines de goélettes dans les mers du Sud.

À bord de sa goélette Wonder (La Merveille), David voyage entre les îles Salomon où il a établi son négoce. Homme d’affaires impitoyable mais honnête, il n’exige que ce qu’on lui doit, quitte à risquer sa vie lorsqu’il réclame une dette impayée. L’homme ne semble avoir peur de rien et une blessure ne le freine pas. Une mystérieuse vente de perles le conduit vers l’île de Hikihoho, où vit le vieux Parlay, roi autoproclamé d’une communauté indigène… Grief n’a pas été invité à cette vente. Il connaît bien Parlay et se souvient de sa fille, une magnifique métis dont il s’était amouraché il y  a des années.  Grief décide d’y aller malgré les menaces. C’est là que ces hommes, truands ou escrocs pour la plupart, aux prises avec leurs démons vont être confrontés à la violence dévastatrice d’un ouragan.

J ‘ai beaucoup aimé l’histoire et le dessin d’Eric Henninot – j’avoue que le héros ressemble parfois presque à une gravure de mode mais les autres personnages sont très bien représentés et l’histoire se suit avec plaisir. Le coup de crayon sied à l’histoire. D’un point de vue scénaristique, l’adaptation de Fabien Nury fonctionne bien et j’aime la retranscription du sentiment de folie qui règne dans ces îles inhospitalières. Sur fond de guerres coloniales, d’esclavagisme et de luttes de pouvoir, London rend un hommage appuyé à R.L Stevenson et à Daniel Defoe et à ce volet peur reluisant de l’histoire coloniale.

Fils_du_soleil

Mon avis : ♥♥♥

Éditions Dargaud, 79 pages, 2014

17 thoughts on “Une pause BD, ça vous tente ?

  1. j’aime bien ta rubrique, je découvre ou redécouvre toujours une BD ou un roman graphique qui va me tenter 🙂 j’ai entendu beaucoup de bien des « Vieux Fourneaux », je vais donc me procurer la série, du oup c’est bien que tu ne sois pas si enthousiaste, comme ça je ne vais pas mettre la barre très haute et je serai sans doute agréablement surprise 😀

    ps : je vois que tu lis le Carol Rifka Brunt, je l’avais beaucoup aimé 🙂

    1. merci 🙂
      Pour les Vieux Fourneaux, oui j’avais mis la barre trop haute – elle reste pourtant très agréable !
      Pour Carol Rifka Brunt, c’est de ta faute ! je me souviens de ton billet très enthousiaste ! 😉

  2. Vraiment bonne idée que de nous rappeler la bd… En suis restée aux grands classiques avec un coup de coeur ancien , entres autres, pour l’italien Giardino.
    Retour à ma bmvr sans doute où j’étais responsable RH ! On ne peut pas tjs hanter les librairies…

    1. Ah vu les dépenses faites au Canada, je fréquente de nouveau assidument ma BM !
      pour la BD, j’en lis modérément mais je fais de belles découvertes.

  3. On me les a prêtés, je les ai lus et un peu comme toi, j’ai bien aimé, j’en ai lu deux et lirai bien le troisième, mais ce n’est pas non plus un coup de coeur

  4. « L’effet kiss pas cool » me plait assez bien de par le thème et le dessin, si je le trouve en biblio, je le prends 🙂

  5. Bonjour Electra, concernant Les vieux fourneaux, je suis fan. J’ai adoré le deuxième (supérieur au premier) et le troisième. Vivement le quatrième et dernier. Bonne fin d’après-midi.

    1. Merci ! si tu lis mon billet demain, tu verras que mon avis a quelque peu évolué sur le sujet !
      bonne fin de journée ensoleillée et chaudeeeeeeeeeee

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>