Miscellanées

  1. Nettoyage de printemps

Un immense ménage s’imposait ! Ma pile à lire était devenue ingérable – elle envahissait mon appartement, mes étagères, mes placards… Des livres accumulés au fil des ans et qui dormaient comme la Belle au Bois Dormant. Après plusieurs échanges avec certains d’entre vous, j’ai compris qu’il fallait que je fasse du tri avant de finir écrasée par une pile de livres 😉  C’est au travail, lors d’un déjeuner, que j’ai échangé à ce sujet avec deux collègues amoureuses des livres, l’une en a absolument partout (certains dorment dans des cartons dans son garage depuis trois ans…) et dans tous ses placards – alors que mon autre collègue nous avouait n’avoir qu’une toute petite bibliothèque ! Une trentaine de livres au maximum ! Le choc, elle qui lit tout le temps. Mais voilà, elle emprunte les livres à la bibliothèque, une dizaine à chaque fois qu’elle lit puis elle les rend et repart avec les même nombre. Elle n’a chez elle que des livres auxquels elle tient beaucoup.

Son explication m’a fait penser à Marie-Claude, qui me confiait faire souvent des tours en librairie d’occasion pour revendre ses livres (à une vitesse telle qu’elle l’a regretté pour un livre que j’ai chroniqué!) et, si c’est elle ou Keisha qui a dit qu’on ne devrait garder que les livres qu’on a « envie de relire « .  Et là, j’ai eu un déclic : au boulot, ma belle !

nettoyage de printemps

J’ai profité de mes vacances pour trier mes livres, et les piles de livres se sont multipliées devant mes yeux, ébahis ! Au bout de deux heures (et de pourparlers avec moi-même), j’avais plus de cent livres à mes pieds. Mes questions : pour les livres lus, aurais-je envie de le relire ? Si la réponse est non, hop dans la pile, mais la plupart étaient des livres jamais lus qui prenaient la poussière, la plupart sont aujourd’hui disponibles en bibliothèque ou en Poche. Hop, dans la pile.

J’avais récupéré pas mal de livres brochés mais ils prennent une place folle, et j’avais depuis longtemps envie de virer mon imposante bibliothèque (une énorme Billy) par une moyenne et une autre plus petite dans ma chambre. Repérages faits en magasin. Le tri était donc le bienvenu !

Au total, 101 livres sont partis à Emmaüs (et un très beau sac que j’ai oublié de récupérer). L’ancienne bibliothèque est partie également, les deux nouvelles sont arrivées. Je privilégie les Poche et les belles éditions.

Comme le disait Keisha, difficile de revenir les mains vides d’Emmaüs – et bien, j’ai été très sérieuse (la dernière fois, j’étais revenue avec une vingtaine de livres) – ma résolution 2016 étant de vider ma PàL, hors de question de recommencer. J’ai quand même choisi 2 livres car j’avais besoin d’un petit remontant 😉

Le plus drôle ? Revenant à ma voiture, j’ai trouvé, par terre (il faisait grand soleil), un survivant ! Le cachotier est tombé d’un sac et m’attendait. J’ai craqué, il a rejoint ma bibli. Le signe que je devais le garder encore quelque temps.

Et pour ceux qui pensent que ma PàL a du redescendre à un tout petit chiffre, stop ! Oh non, figurez-vous qu’en comparant la liste des livres donnés et celle de ma PàL, les trois-quart manquaient à l’appel. Aujourd’hui, ma PàL compte aux environs de 170 livres. Mon objectif 2016 : lire environ 100 livres et ne garder que les gros coups de coeur (et ils sont encore nombreux les coquins).

Et vous, vous jouez aux écureuils et accumulez ou vous faites souvent un grand tri ? Moi j’aime le ménage de printemps, tous les ans, je me débarrasse de vêtements, d’objets et maintenant, de livres !

2. Les arrivées 

Après le nettoyage, je ne pouvais vous cacher mes derniers achats ou les derniers arrivés par des chemins dérobés !

Ceux qui me suivent sur IG ou FB savent que je suis partie passer cinq jours à Montpellier pour mon travail. Je ne connaissais pas du tout la ville. Le soleil était au rendez-vous et le vent aussi ! Je pourrais vous parler resto (Trinque Fougasse ♥ et Moutarde Wasabi ♥) mais je voulais parler de la librairie Sauramps.  J’y ai trainé ma collègue (qui est également une super amie qui connait ma passion des livres) et qui, si elle lit peu, aime néanmoins l’univers des livres. Et j’ai beaucoup aimé ! La librairie est un dédale de pièces avec des thèmes (polars, poésie, fiction américaine, etc.), et j’ai adoré m’y perdre. On y a passé au moins une heure, j’ai failli tout dévaliser mais ayant déjà pas mal craqué du slip, je me suis retenue. Au final, j’ai quand même embarqué deux livres parce qu’il est tout simplement impossible de repartir sans livre 🙂

Un instant de grâceJ’ai ainsi découvert la version originale des romans de Craig Johnson (Longmire ♣). J’ai failli tous les acheter et je remercie Léa qui m’a conseillé Sauramps 😉 La boucle est bouclée, mince, je n’ai pas fini ma phrase ! Donc en lisant les commentaires enjoués, j’ai craqué pour Père et fils de Larry Brown.

Par ailleurs, j’ai tenté ma chance à deux concours et j’ai gagné deux livres : Babelio avait organisé un concours pour la Saint-Valentin, il fallait choisir l’auteur d’on rêvait qu’il nous adressait une lettre d’amour, j’ignore pourquoi mais le fait d’avoir choisi Jim Harrison a du leur plaire ! On ne se refait pas. J’ai reçu Dernières nouvelles du Sud de Luis Sépulveda et Daniel Mordzinski.

Sinon, je remercie Virginie pour le livre de Clémence Boulouque, Un instant de grâce, consacré à une actrice que j’aime beaucoup Audrey Hepburn 🙂

Sinon, chez Emmaüs, j’ai déniché Haute Fidélité de Nick Hornby, la faute à Eva qui m’a conquise avec sa dernière chronique sur l’auteur britannique 😉  J’ai toujours entendu dire qu’il s’agissait de son meilleur livre, donc autant bien commencer. J’imagine que tout le monde connaît l’histoire de Rob, la trentaine, qui au lendemain d’une rupture amoureuse, contemple les bacs de son magasin de disco pop paumé dans une ruelle de Londres et va récapituler tous ses amours du premier au dernier en dressant un inventaire hilarant et émouvant.

Et un roman signé John Updike, Jour de fête à l’hospice. Il s’agit du tout premier roman de l’auteur de Rabbit. L’histoire m’a tout de suite attirée : Updike croque toute une galerie de personnages attachants lors de la fête (vente de charité) organisée chaque année dans un hospice américain : du doyen Hook, 94 ans, le sage vénérable, au plus jeune Gregg (70) qui se comporte un peu comme un sale gosse …

Enfin, un roman reçu en SP mais je l’ai demandé – je vous en parlerai une fois la lecture terminée.

   3.  Le journal d’Anne Frank

Une lecture qui m’aura fortement marquée adolescente. J’ai eu la chance de visiter le musée qui lui est consacré à Amsterdam et d’apercevoir la fameuse cachette où elle remplissait ses journaux intimes. J’ai croisé par hasard cette photo de ces précieux carnets avec celle de son passeport et je voulais la partager.

journal anne frank

 4. Librairie La vie devant soi

Chose promise, chose due. Voici les photos de la fameuse librairie, à 5′ à pied de mon boulot. Ils organisent des rencontres avec une ou deux auteurs dans le mois qui suit qui me tentent bien 😉  Evidemment, il s’agit ici d’un lieu de perdition, donc j’y vais dorénavant rarement pour éviter tout craquage de slip 😉

IMG_0942_1

IMG_0945

IMG_0944_1

J’aime beaucoup leur manière de classer les livres (par thème, que ce soit des récits, BD ou romans) et puis on s’y sent bien, c’est tout.

A vous de me montrer vos librairies préférées ! Moi j’en ai encore quelques unes sous le coude. La bonne nouvelle du jour ? Craig Johnson  à Nantes, fin mars ♥♥♥

22 thoughts on “Miscellanées

  1. Bravo! Je suis très fière de toi. Tu dois te sentir plus légère?
    Chez moi, tu ne trouveras que des livres que j’aurai envie de relire, d’autres qui m’ont marquée ou encore ceux que je compte prêter et léguer à ma fille pour qu’elle me connaisse mieux! Sinon, les autres sont à lire.
    Question: tu as donné des jamais lus qui prenaient la poussière et tu comptes soit les prendre à la bibliothèque ou te les reprocurer en poche? Je n’en suis pas fière, mais j’ai déjà donner un grand format pas joli d’un roman pour me procurer la version poche beaucoup plus attrayante… C’est de ça dont tu parles?
    Par ailleurs, tes deux petits remontants ne devaient pas être de trop! C’était bien mérité.
    Autre question: sur quel modèle de bibliothèque as-tu finalement jeté ton dévolu?
    Je suis pire que ménage de printemps! Je suis ménager saisonnier, donc autour de 4 fois par année (sans compter les jouets et les vêtements de ma sauterelle qui, a 9 ans, se transforme à une vitesse fulgurante en ado précoce. Bye bye Petshop!)
    Sirop! Montpellier a l’air très alléchant. Juste le nom des resto donne l’eau à la bouche. Et que dire de Sauramps? Je vais devoir revoir mon itinéraire! Quoiqu’avec la Librairie La vie devant soi, je risque d’en avoir plein les bras! Magnifique.
    J’ai aussi « Père et fils » de Larry Brown, mais publié chez Gallimard. J’espère que la traduction sera aussi impeccable que celle de Gallmeister. J’ai aussi « Jour de fête à l’hospice », choisi pour mon challenge 50 États en 50 romans.
    Merci pour ce partage au sujet d’Anne Frank. Lecture marquante pour moi. Et toujours émouvante lorsque je revois une photo ou ses pattes de mouches.

    1. De rien ! Contente que tu approuves ! Oui, je me suis sentie toute légère ! Les livres prenaient la poussière et comme j’ai la chance d’avoir accès à un formidable réseau de bibliothèques, tous ces livres n’avaient pas leur raison d’être (chez moi). Emmaüs va pouvoir se faire, j’espère, quelques euros ! Sinon, je suis aussi adepte du ménage (printemps, été et hiver), d’ailleurs, le printemps arrive et j’ai beaucoup de sacs à donner. Les vêtements aussi, mais parfois je fais trop vite. Il y a deux ans, je me suis retrouvée sans aucun manteau 😉
      D’accord avec toi, j’ai donné des livres car je préfère les racheter avec leurs belles couvertures en Poche (ou une version Poche plus récente). J’ai opté pour une bibli moyenne blanche, avec les livres brochés (y a encore pas mal de place) et une grande mais étroite bibli ébène où j’ai mis tous mes Poche (sur deux rangées). Là, elle est pleine au 3/4 et j’oublie toujours la mini bibli pleine dans mes toilettes (si si) avec tous les bouquins en anglais.
      T’inquiète, à Nantes, il y a déjà 3 ou 4 librairies qui vont te donner l’eau à la bouche !
      J’ai aussi 92 jours en Poche (ou 10/18) de Larry Brown. Oh et tu as aussi le livre d’Updike, très drôle !
      Anne Frank, à lire absolument quand on a le même âge que l’héroïne !

  2. Comme tu le sais je préfère les emprunts ou alors les livres numériques. Ça ne prend pas de place. Je ne suis pas le genre à accumuler. J’ai une bibliothèque, que je partage d’ailleurs avec mon chum donc j’ai assez peu de livres à moi.
    Je ne connais à peu près aucun des livres dont tu parles!
    Ta librairie est très belle. Ce doit être agréable de s’y promener.

    1. Oui et tu as raison ! Je vais réduire drastiquement la taille de ma bibli, je compte continuer à acheter (moins cependant)et surtout que de belles éditions (les Poche sont très beaux maintenant) et si le livre ne me plaît pas, je le donne ou le revends.
      Merci en tout cas !

  3. Sauramps est une super librairie ! Une annexe est ouverte dans le centre commercial Odysseum, plus grande, bien plus fonctionnelle (aller dans l’autre avec une poussette…impossible !) mais beaucoup moins charmante !
    Je vis maintenant entre Montpellier et Sète et à Sète j’adore « L’échappée Belle »:
    http://www.lechappeebelle.fr/

    Tu me donnes de nouvelles envies d’éclaircir ma bibliothèque ! j’ai essayé il y a quelque temps et j’ai réussi à exfiltrer pas mal de livres vesr Emmaüs…mais il ya encore du travail !

    1. Oui, ça prend du temps d’aérer sa bibli mais c’est nécessaire et après on peut se donner le droit de retourner en librairie ! Saraumps nous a beaucoup plu. C’est amusant car ils n’existent pas du tout par chez moi. Ici, ce sont des librairies indépendantes (sauf la FNAC). Il faut que je vous montre les autres, Coiffard est une institution et le rayon livres en langues étrangères à Durance, bref … et Vent d’Ouest.. etc. Plein de lieux dangereux 😉

    1. Oui, je ne sais pas pourquoi, j’avais des livres chez moi depuis des lustres or je savais qu’ils ne seraient jamais prioritaires. J’ai donné ceux que je savais aussi disponibles à la bibli donc pas lus mais un jour …. 😉

  4. Je dois te féliciter pour ces 2 livres ! Oui, sincèrement ! Et j’adore cette petite histoire du livre qui a résisté. Je confirme, il fallait le garder. D’ailleurs, quel est-il?
    Le ménage de printemps, je le fais dans mes vêtements, oui, je dirais même plusieurs fois par année. Même si, j’ai pris des résolutions à ce niveau là, je fais moins d’achats coup de coeur – parce que bien souvent, ce sont des vêtements que je trouve beaux, mais que je ne porte pas. J’achète intelligemment. C’était le moment Les fringues et moi !
    Ensuite, je trouve la librairie vraiment chaleureuse, oui. J’aimerais beaucoup te montrer la mienne, mais je ne suis pas à l’aise avec le fait de prendre des photos… donc bon.
    Ah Montpellier… il me tarde d’y retourner.

    1. Merci ! Le livre qui a résisté ? L’étrangleur d’Édimbourg (le titre je crois) une enquête de l’inspecteur Rébus. Le coquin 😉
      Moi aussi, j’essaie d’acheter moins de tout (vêtements y compris).
      La librairie est très chaleureuse, pour les photos, j’ai demandé et ils étaient d’accord car ils ont toujours besoin d’un petit coup de pub 🙂
      Si tu retournes à Montpellier, file à Sauramps !

  5. (j’ai vu les clins d’oeil)
    Bon, je sors de gros travaux à la maison, donc déjà ça a fait pas mal de tri dans les vêtements, bouquins, etc; mais ça se reproduit vite ces trucs là, je reste vigilante.
    Pour les livres, actuellement je me dis ‘ça ne doit pas déborder’, alors je trie, je donne, j’ai un ou deux tas prêts. C’est une bonne méthode, sinon on entasse, et on sait bien que jamais on ne les relira!

  6. Je t’admire beaucoup d’avoir fait ce tri! Personnellement j’ai apporté de très nombreux livres à Emmaüs il y a deux ans, et j’ai revendu des bandes dessinées. Comme toi je me suis dit que j’allais finir écrasée par une pile de livres, qu’elle soit ou non une PAL. Mais les choses m’étaient facilitées pour tout ce qui n’était pas de la BD : j’ai donné à emmaüs les classiques disponibles en numérique, et ça a dégagé beaucoup de place. Et puis je me suis séparée des livres qui ne m’avaient pas captivée. Mais je l’avoue: j’ai aussi fait des caisses (hermétiques) de livres dont je n’étais pas certaine de vouloir me séparer, et je les ai mises au garage…

    1. hermétiques, la bonne solution ! Lors d’un précédent déménagement, une caisse avait été oubliée au garage, et en à peine deux semaines, l’humidité commençait à faire son effet, sauvés à temps !
      Pour la revente, j’ai gardé 5 livres récents qui peuvent être revendus. Je garde uniquement les classiques pas encore lus mais la moitié, téléchargé vendredi dernier en numérique 😉
      Tu as eu cette bonne idée bien avant moi !

  7. Ha mais je la connais cette librairie ^^ Même si je suis plus habitué à Coiffard et Durance, j’y suis déjà passée quand je viens à Nantes.

    Sinon, bravo tu es courageuse d’entamer ce tri ! Sache que j’ai aussi commencé un tri de mon côté, pour me séparer des livres que je ne relirai plus, souvent des poches achetés pour patienter en train, ou juste parce que rentrer dans une librairie sans acheter 10/15 livres et mission impossible….
    J’ai déjà emmené chez Gibert une cinquantaine d’ouvrages, et j’attends cet été pour m’attaquer à la plus grosse bibli.
    Parfois on retrouve des trésors oubliés 🙂

  8. Ah oui ? Elle est très agréable.
    Oui, Coiffard, Durance et bien d’autres !
    Merci, ça me trottait dans la tête depuis un moment car je n’avais plus de place pour mes derniers livres. Oui, j’ai souvent acheté des livres sur un coup de tête (petit prix), pareil prendre le train ou l’avion, etc. Je suis aussi incapable de ressortir d’une librairie sans aucun achat.
    En tout cas, c’est bien que tu aies la même démarche ! Et oui, je confirme, j’ai trouvé des livres qui méritaient de repasser devant ! Ma nouvelle bibli est ainsi arrangée. A LIRE ou mes préférés.

  9. Ravie que tu aies acheté High Fidelity 🙂
    J’ai acheté énormément de livres quand j’étais plus jeune, je ne lésinais pas à la dépense, et puis j’allais souvent chez les bouquinistes ou dans les brocantes, et à 50ct ou 1 euro le livre je me faisais plaisir!
    Résultat : des bouquins partout, dont plein que je ne relirai pas, et aussi plein que je n’ai même pas envie de lire!
    Mes parents ont la même tendance que moi, leur maison éclate de livres, dont certains vieillissent très mal (couvertures ringardes, papier qui jaunit… J’ai le cas aussi avec mes 10/18 de la fin des années 90 qui ne ressemblent plus à rien!)
    Maintenant que je vis en région parisienne, et que j’ai donc une place limitée pour mes livres, je dois faire un choix : je suis limitée à deux bibliothèques remplies en majorité de livres marquants que j’ai envie de conserver. J’ai vendu ou donné pas mal de livres en 2015 (que je n’avais pas aimés, que je n’avais pas envie de relire…) donc pour le moment ça tient!
    J’emprunte beaucoup à la médiathèque, et j’achète ensuite les livres que j’ai adoré lire. En ce moment, je vide d’un côté et j’achète de l’autre les romans qui m’ont marquée mais que je ne possède pas (lecture électronique, emprunt à la médiathèque ou à l’entourage)
    Le but étant d’obtenir la bibliothèque idéale 🙂

    J’adore Audrey Hepburn également; je n’ai pas encore lu ce livre, qui curieusement ne me tente pas plus que ça, hâte donc de connaître ton avis.

    Et je suis également allée visiter la Maison d’Anne Frank en Mars 2015…un moment très fort

    1. Je veux aussi avoir une bibliothèque idéale et j’ai réalisé (après toi !) que certains de mes coups de cœur sont en fait des emprunts donc je me dois de les acheter …
      Oui, papier jauni, couverture déchirée .. j’ai viré tout ça ! C’est vrai qu’aujourd’hui, on voit la différence (surtout les tranches). Moi aussi, maintenant je vais devoir m’en tenir à mes 3 biblis (j’ai une plus petite mais plus large avec les bouquins en anglais) et pas mal de non lus, j’imagine que certains vont partir !
      Ton déménagement a été déterminant et je trouve ton système super 🙂 La bibliothèque idéale !
      J’ai commencé à lire le livre sur Audrey et je le dévore (il est vraiment tout petit), je connaissais pas mal sa vie, j’aime bien le style de l’auteur.
      Oh oui, la maison d’Anne Frank, toujours aussi difficile, d’ailleurs c’est bizarre car l’oncle d’Audrey Hepburn fut l’un des 5 otages fusillés par les Allemandes (en représailles à des attaques de résistant) et Anne Frank le mentionne dans son journal …
      En repensant à ta bibli, je t’imaginais avec plus de livres vu ton rythme de lecture !!
      et encore merci pour Nick Hornby !Il aura sa place dans mon programme printanier !

  10. J’ai fait du tri dernièrement, la moitié des livres emmenés au boulot, razzia des collègues en moins de 5mn, le reste chez mes parents. Et il y en a encore un tas qu’il faudrait que j’abandonne ici et là pour faire enfin de la place sur mes étagères… Malheureusement, on ne se refait pas ! 😉
    Belle librairie en tous cas, tu m’étonnes que tu craques souvent !

    1. La moitié ? pas mal ! Ah le boulot, j’ai proposé mais peu de réponses donc Emmaüs au final !
      Bon, tu as le droit de te faire plaisir si tu peux te débarrasser d’un coup de la moitié des livres 😉
      Ah oui, le craquage de slip n’est jamais loin 😉
      D’ailleurs, ce soir.. je file où? à la librairie !

  11. Mes étagères débordent, mais il faut dire que pour mon plus grand malheur j’ai du mal à lire les livres que j’emprunte à la bibli le fait d’être « forcé  » de le lire la tout de suite maintenant fait que je n’apprécie pas le live à sa juste valeur… mais je tente de me soigner . D’autant plus qu’ils ont un arrivage de Gallmeister qui me tente bien

    1. ah moi j’avais aussi ce souci : la pression de la date de retour.. ça dépend si tes étagères débordent de coups de coeur .. sinon tu as une mini librairie chez toi !!! 😉 Oui, je me fais du mal pour ne pas faire encore un gros craquage de slip ! Mais bon, dans mes dernières lectures, 3 repartent en librairie d’occasion ! j’apprends j’apprends…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>