Craquage de slip ..

décembre 4, 2015
Craquage de slip ..

Ce craquage remonte à début novembre, excepté pour La maison de l’aube achetée avant-hier. Accro aux livres je suis, accro aux livres je reste Docteur. Impossible de passer à côté de cette bourse aux livres organisée à mon travail. Légère excitation, première arrivée, avant même les organisatrices. J’ai ainsi eu le droit de déambuler au milieu des livres quelques minutes avant tout le monde. Première visite un mardi, deuxième un jeudi avec une amie qui est repartie aussi bien chargée, mais uniquement de thrillers. Rappelez-vous ma tendinite, aussi j’ai eu la chance que mes anciennes collègues portent mes sacs bien chargés (des livres brochés en grande majorité).

Depuis je me retiens ou je file à la BM comme lundi soir …. Un sac plein de livres me procure toujours une joie indescriptible, un sentiment de plaisir intense qui parcoure mon corps ! Et puis parfois je craque, trois passages en bouquineries et voilà le résultat !

IMG_1541Bouquineries

♦ Calamity Jane et ses Lettres à sa fille
J’avais repéré ce titre depuis longtemps et le trouver à 1,50€ en boutique a été une très bonne surprise.

♦ Shelby Foote  Septembre en noir et blanc
Un historien réputé et une histoire ancrée dans le Sud des Etats-Unis pendant la Ségrégation. J’avoue ne plus avoir en tête la quatrième de couverture.

♦ Philip Kerr – La trilogie berlinoise
Je me sens un peu seule, je n’ai jamais lu les œuvres de Philip Kerr dont sa plus célèbre et pourtant tout le monde en parle et il y a tout pour me plaire.  Un bon pavé de 1024 pages 😉

♦ Gustave Flaubert et sa Madame Bovary
Et oui, encore un énorme oubli dans mon éducation sentimentale ! Maintenant que j’ai vu le film, il me fallait le livre et je n’ai pas résisté à l’édition Folio classique.

♦ N.Scott Momaday – La maison de l’aube
la maison de l'aubeUn autre prix Pulitzer (1969) qui récompense ici un auteur Kiowa pour son premier roman.Il signe sans le savoir le début de la renaissance amérindienne. Ce roman initiatique a pour héros Albel, indien pueblo de retour du Pacifique en 1945. Le jeune homme est pris entre deux monde, celui de l’Amérique puissante, moderne et industrielle et celui de sa culture pueblo, proche de la Nature et des saisons. Moi qui aime tant la culturelle indienne, impossible de résister à ce livre ( et à sa couverture, sublime !)

Bourse aux livres

P comme Piranha et autres nouvelles  et Qui a tué Charlie Hatton de Ruth Rendell.
Je connais uniquement de nom cet auteur. J’ai trouvé ces romans en format Poche à 50 cts. Ma copine a trouvé un autre roman broché. La connaissez-vous ?

Danseur  de Colum McCann – je n’ai lu qu’un livre de McCann mais je ne pouvais pas résister à ce portrait de Rudolf Noureïev, cet homme insaisissable, génie, artiste qui aura connu toutes les formes d’excès dont celle de dévorer la vie. Colum le suit, de sa naissance à Stalingrad au New York sauvage des années 70, de cette faune dont il s’entoure ..

La route du retour de Jim Harrison – impossible de résister à un roman de mon cher Jim. Présentation de l’éditeur :
Dans ce roman choral où s’entrecroisent les parcours de Dalva et de ses proches, Jim Harrison exorcise sa hantise de la mort et brasse l’histoire de l’Amérique, depuis les guerres indiennes jusqu’à nos jours. Derrière cette fresque truculente et nostalgique, La Route du retour témoigne de l’amour de Big Jim pour ce pays aux horizons aussi grands que ses mythes.  » La Route du retour est un pur chef-d’œuvre. Ambitieux, foudroyant. Par contre, j’ai envie de relire Dalva avant. Ce roman fait partie de mon panthéon de lecture quand j’étais adolescente.

La malédiction d’Edgar de Marc Dugain – J’ai beaucoup aimé L’avenue des Géants de Marc Dugain et j’avais eu envie de le lire à sa sortie, le personnage d’Edgar J.Hoover étant en lui-même très intéressant et intriguant.

La Religion de Tim Willocks – ce pavé de 850 pages a tenu pendant longtemps le haut de l’affiche dans les librairies, saluées par des critiques élogieuses. Pourtant je ne l’ai jamais lu, ni emprunté. Cette fois-ci, j’ai sauté le pas. En lisant la présentation, je sens que je m’éloigne de ma zone de confort ! Mais prenons des risques 😉

Mai 1565. Malte. Le conflit entre islam et chrétienté bat son plein. Soliman le Magnifique, sultan des Ottomans, a déclaré la guerre sainte à ses ennemis jurés, les chevaliers de l’ordre de Malte. Militaires aguerris, proches des templiers, ceux-ci désignent leur communauté sous le vocable de  » la Religion « . Alors qu’un inquisiteur arrive à Malte afin de restaurer le contrôle papal sur l’ordre, l’armada ottomane s’approche de l’archipel. C’est le début d’un des sièges les plus spectaculaires et les plus durs de toute l’histoire militaire. Dans ce contexte mouvementé, Matthias Tanhauser, mercenaire et marchand d’armes, d’épices et d’opium, accepte d’aider une comtesse française, Carla La Penautier, dans une quête périlleuse. Pour la mener à bien, ils devront affronter les intégrismes de tous bords, dénouer des intrigues politiques et religieuses, et percer des secrets bien gardés.

IMG_1540

Le chien tchétchène de Michel Maisonneuve – un policier jubilatoire plein d’humour me promet-on, enfin un lecteur enthousiaste m’a convaincu de me procurer ce livre.

Dans une : cité marseillaise, une vieille dame est retrouvée assassinée. Son appartement a été mis sens dessus dessous, la pauvre femme a été torturée dans la cave. Dachi El Ahmed, son voisin – un sage, amoureux des poèmes d’Omar Khayyâm, professeur d’histoire des mathématiques à l’université -, ne croit pas au meurtre crapuleux. Les assassins semblent ne pas avoir trouvé ce qu’ils cherchaient. Depuis l’enterrement de la mémé, deux Russes aux mines patibulaires ont pris Dachi en filature….

Mma Ramotswe détective d’Alexander McCall Smith – C’est en lisant les avis enthousiastes d’Eve et de Keisha sur les aventures de Mma Ramotswe que j’ai immédiatement sauté le pas en le voyant sur l’étagère. J’avais essayé de me procurer ce premier volume à la BM mais il était toujours emprunté. Maintenant il est bien au chaud chez moi ! Yes.

Les amants de ma mère de Christopher Hope – toujours en format broché, j’avoue que la couverture et le format m’ont d’abord attiré. Puis l’histoire, une grande fresque (sur plus de cent ans) sur l’histoire de l’Afrique du Sud à travers les yeux d’une mère, dont le fils, raconte ici l’histoire. Celle d’une femme libre, tolérante et aventurière qui aura connu un pays sauvage, libre et sans frontières. Le roman date de 2007.

Expiation de Ian McEwan. Beaucoup l’auront lu parmi vous – moi j’ai vu le film, deux ou trois fois déjà. Je connais Brionie et son secret. En lisant les avis enchantés des lecteurs, qui comme moi, ont vu le film avant, je n’ai pas hésité une seconde à acheter le livre même si l’histoire est terrible. En écrivant ces mots, les images du film me reviennent. Toujours aussi fortes.

Les âmes grises de Philippe Claudel – encore un classique que je croise sans cesse mais que je n’emprunte ou n’achète jamais en bouquinerie. Là, je me suis sentie un peu obligée ! Bon, vous allez me rassurer,  hein ?

Michaël, chien de cirque de Jack London. Avouez que vous l’aviez tous repéré sur la photo 🙂 Un classique de la littérature enfantine que je n’ai jamais lu. J’avoue que j’ai aussi craqué en voyant cette vieille édition Hachette au milieu des autres livres jeunesse.

et chez moi … 

Parfois, j’ouvre des cartons chez moi et je trouve … un livre ! Bizarrement, celui-ci était resté ainsi, caché. J’ai du l’acheter en bouquinerie il y a quelques années. Il était temps qu’il retrouve la lumière. Il s’agit d’Avant le gel d’Henning Mankell de surcroît ! J’ai lu la majorité de ses enquêtes mais pas celle-ci donc c’est une très bonne surprise.

Non, je ne compte plus le nombre de livres qui composent ma bibliothèque. Mais il y en a 18 de plus.

 

27 commentaires
0

Vous pourriez aussi aimer

27 commentaires

Genevieve décembre 4, 2015 - 3:10

C’est ce qu’on appelle des achats! :O
J’ai lu Calamity Jane il y a un bon moment. J’avais bien aimé.
Il y en a plusieurs que je ne connais pas. J’aimerais bien lire Colum McCann un jour. Plusieurs de ses livres me tentent. Cet hiver ce sera un hiver Jack London chez moi. J’ai souris en voyant ton édition ancienne d’un de ses livres.
Passe de beaux moments de lecture avec tout ça! 😉

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 10:29

Un hiver Jack London ? Je trouve ça génial ! Je devrais aussi décréter un auteur pour mes vacances 😉
Contente de voir que tu aies aimé le Calamity Jane 😉

Reply
Genevieve décembre 4, 2015 - 1:49

Eh bien j’ai mis la main sur un omnibus, de tous les textes hivernaux de London. L’hiver ça me parle particulièrement et on est en manque de neige ici alors… J’aime bien avoir un programme de lecture pour les vacances qui s’articule autour d’un auteur ou d’une série.

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 7:04

Quelle bonne trouvaille ! Et on idée de vacances qui s’articule autour d’un auteur ou d’une série, oh ça me plaît beaucoup ! ça t’embête si je te la pique ?

Reply
Genevieve décembre 4, 2015 - 9:27

Mais non 😉 Vas-y! J’ai toujours fait ça pendant les vacances. Je trouve que c’est un bon moment pour profiter d’un univers. Des idées de ta prochain « thématique vacances »?

Electra décembre 4, 2015 - 9:45

Océane me pousse à lire Philip Kerr et sa trilogie – pourquoi pas ?
J’ai aussi envie de lire à nouveau du Jim Harrison et j’aimerais (l’an prochain) encore relire tout l’univers de mon auteur préféré J.D Salinger !

Jean-Marc décembre 4, 2015 - 8:35

Personne n’est dans sa zone de confort comme tu dis en lisant La religion ! Parce qu’un chef-d’oeuvre ne peut pas être confortable ! mais quel monument ! prépare-toi un environnement douillet et rassurant, du temps, la bouteille de rhum, armagnac, porto etc … ou le thé à côté, et plonge.
Attention, quand on plonge, on ne remonte qu’au bout des plus de 800 pages !

Adoré aussi Les âmes grises dans un tout autre style. Et le grand Jim bien entendu, même si pour moi aucun de ses bouquins ne m’a secoué comme Dalva.

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 10:31

Oh la la la !! J’ignorais que tu l’avais lu et surtout que tu l’avais aimé ! J’ai relu hier quelques commentaires d’internautes (et la description de l’éditeur) et j’ai eu la frousse !
Bon, peut-être vais-je le lire à Noël : le rhum, le porto pas de souci, je prends !!!
Ah Dalva, moi aussi un choc d’adolescente ! Après j’aime bien le Jim qui vieillit
Les âmes grises, tu me rassures ! Bizarrement, parfois on a peur des trop grands succès et de ne pas aimer !

Reply
Hélène décembre 4, 2015 - 9:35

Veux tu que nous tentions une lecture commune de « Dalva » ?

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 10:31

Oh oui !
Je l’ai lu ado – je me souviens que des grandes lignes donc je serais ravie de m’y replonger !! Dis-moi quand, je suis partante !

Reply
keisha décembre 4, 2015 - 9:45

J’ai beaucoup craqué récemment, et en librairie, et pas que des poches, alors maintenant je les lis, heureusement, mais faut plus que je sorte! (si, la médiathèque, mais qui ne compte pas)(là j’ai emprunté le dernier Lafon!)
Pour La route du retour, j’ai fait comme toi, relu Dalva avant (et du bonheur!)(une des raisons de relecture que je signalais récemment…)
Je viens de noter le Momaday sur ma liste, grâce à toi!
Mma Ramotswe, c’est de la lecture doudou, en buvant ce thé sans théine (qui n’est pas du thé, le roobois)
Pour La religion, ce sera sans moi, trop violent parait-il…Mais TB.

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 10:35

Ah avec Nelfe, le craquage ça nous connaît ! Va falloir monter un club ! Moi j’ai eu l’occasion : une bourse aux livres brochés, à 1 € ça se refuse pas ! Les filles rigolaient en me voyant repartir si chargée.
Et tu as raison, la médiathèque NE COMPTE PAS. La preuve encore 4 livres réservés hier et bonne nouvelle, un m’attend demain matin ! youpiiiii
Merci, je vais relire Dalva et oui comme toi : le plaisir de relire certains livres et ressentir à nouveau les mêmes émotions (comme certains films pour moi, j’ai beau connaître la scène, les dialogues, je jubile de plaisir avant !!!)
Oui, cette chère Mme Ramotswe, j’ai vu que tu l’adorais – mais je vais te décevoir, avec Marie-Claude, on fait partie du club CAFÉ !!!! et il y en a du très bon en Afrique aussi !!!!
Ah tu n’as pas lu la Religion, bon bizarrement je n’ai jamais lu la présentation de l’éditeur, juste vu le livre dans les rayons en bonne place … donc j’ai eu un peu peur hier et puis le commentaire de Jean-Marc de ce matin me rassure ! (avec un bon ti’punch)

Reply
Jerome décembre 4, 2015 - 12:23

Madame Bovary, il faut l’avoir lu je pense 😉
Et Claudel, je suis totalement fan !

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 7:05

Oui…. Je ne l’ai pas lu – mon éducation ratée 😉
et j’ai vu que tu étais fan de Claudel – bon mes achats étaient les bons, ouf !

Reply
Nelfe décembre 4, 2015 - 1:34

Ah ! ENFIN tu assumes ces derniers craquages ! 😉
J’ai aussi « La Trilogie berlinoise » dans ma PAL. Un « classique » que je n’ai toujours pas lu moi non plus donc rassure toi, tu n’es pas la seule 🙂

Reply
keisha décembre 4, 2015 - 2:30

Tu n’as jamais lu Madame Bovary? Même pas étudié au lycée? Finalement, le lire adulte, c’est parfait (moi je l’ai relu, adulte, et j’ai aimé, ah quelle écriture), après tu peux lire Gemma Bovery (mouhaha)

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 7:07

Non ! Je crois que j’avais raconté mon éducation « ratée » j’ai eu la chance (ou pas) de fréquenter un collège où les profs de lettres étaient en guerre contre le programme de l’éducation nationale – seuls les auteurs du 20è S avaient le droit de cité et pas les meilleurs …
Et au lycée (le meilleur de ma ville), ils supposaient (ils l’ont dit à voix haute) qu’en entrant dans leur lycée qu’on avait « déjà tout lu ». Je n’ai pas lu Corneille non plus .. ni Balzac, ni … Bon j’arrête là ! et au lycée, c’était philo ou poésie. Na 😉

Je note pour Gemma Bovary là tu me parles hihihi

Reply
Océane décembre 4, 2015 - 7:23

Alors ma chère Electra, jette toi sur Philipp Kerr !! J’ai lu la trilogie Berlinoise cet été et je suis limite tombée amoureuse du héros, Bernie, mais quel héros, quelle fresque ! C’est un pavé mais qui se lit en un rien de temps ! Et comble de bonheur, j’ai vu qu’il y avait encore 2 tomes, suite de cette trilogie, et je suis dedans en ce moment !
Hâte d’avoir ton ressenti !

Reply
Electra décembre 4, 2015 - 7:54

J’obéis j’obéis ! Une bonne idée pour mes vacances de Noël 😉
Oui, d’ailleurs c’était compliqué entre tous ces livres – tant mieux pour toi. Quand on aime tant un personnage, il est toujours difficile de lui dire au revoir 😉

Reply
chinouk décembre 5, 2015 - 4:24

Quel beau craquage ! je me surprends à être sage en ce moment ! la route du retour, je me demande encore si je dois le lire maintenant ou laisser passer un peu de temps? si je te dis que j’ai Madame Bovary dans ma pal depuis, quoi, 20 ans ! je ne sais pas si je l’en sortirai un jour.
Michaël, chien de cirque : je crois que je ne l’ai pas lu celui-là … il va falloir y remédier. À partir de cette semaine, j’entame un marathon de lecture hivernal, je ne sais pas s’il en fera partie, mais pourquoi pas !

Reply
Electra décembre 5, 2015 - 7:23

Marathon hivernal? Tu expliques ? Tu ne sors plus de chez toi et tu lis de 9h du matin à minuit ????
Trop curieuse !
Oh contente de croiser une autre personne qui n’a pas lu Madame Bovary 😉 Je me sentais un peu seule .. si tu veux on fera une LC un jour ! Pour le Jim, il faut que je relise Dalva avant.
Michaël, je ne connais pas mais à Noël, ça sera le bon moment, non ?

Reply
chinouk décembre 6, 2015 - 4:11

Pour mon marathon, je voulais dire que des lectures hivernales, mais peut-être pas de 9h à minuit. Quoi que si j’en avais la possibilité ! mais je vais tenter de perdre moins de temps sur mon pc pour lire plus 🙂
Apres versification Michael, chien de cirque ne ce passe pas en hiver donc il va attendre un peu

Reply
Electra décembre 6, 2015 - 10:36

Moi aussi, je vais essayer de lire plus – aujourd’hui j’ai passé la journée en bord de mer, chose très agréable mais peu de lecture 😉

Reply
Marie-Claude décembre 5, 2015 - 5:07

Qu’est-ce que tu nous fais là? Je ne l’ai pas vu venir du tout, ce craquage!
Du bonbon, encore une fois!
Avant le gel… J’ai adoré ce roman. Heureuse pour toi qu’il se soit repointé le bout du nez!
Je note illico N.Scott Momaday et sa maison de l’aube ainsi que le Jim Harrison.
Je n’ose imaginer la taille de tes bibliothèques… Tu vas trouver les miennes minus! C’est que je ne conserves que les essentiels et que je vends les autres. Hier encore, j’en ai vendu 33-34 en librairie d’occas. Je suis repartie avec toute une prise. Attends de voir mon billet du jour!

Reply
Electra décembre 5, 2015 - 7:21

Oh la la !! Oui, je pense que je vais finir par faire pareil : car je n’ai plus de place mais comment résister ??? Comme tu le dis, en plus j’ai trouvé de bons livres ! Tu en as viré 33 ?? et tu ne m’as pas consulté avant ??? Hahahaha …
Par contre, j’ai hâte de voit ta prise ma belle !!! Je file lire tes billets, je cours même les we ces temps-ci 😉

Reply
quaidesproses décembre 6, 2015 - 1:28

Et bien, et bien, 18 en plus !! Je ne sais pas comment tu fais pour t’en sortir, et pour choisir ta : « prochaine lecture ». Je dois admettre que je serai bien curieuse de voir ta bibliothèque, ou ton coin livre chez toi 😀
Ce mois-ci (novembre) j’ai craqué pour seulement 4 livres. Fort raisonnable !
Je te souhaite en tout cas de jolies futures lectures (je me répète sans cesse)
Bibi

Reply
Electra décembre 6, 2015 - 10:37

Oui, bien justement, il va falloir m’aider – je n’ai pas établi de programme et résultat : je me disperse pas mal ! Donc, il va falloir que je sois plus sage et surtout que je diminue mes emprunts pour me concentrer sur ma PàL 😉
Il faut que je rachète une autre bibli, car ça ne rentre plus ou un nouveau trip s’impose ?

Reply

Saisissez votre commentaire