Promenade en Corée ..

En route !

J’ai toujours eu envie de lire Pyongyang de Guy Delisle depuis sa sortie mais je ne l’ai jamais croisé en bibliothèque – jusqu’à récemment. Le lendemain, en cherchant d’autres bande-dessinées dans une autre bibli, j’ai déniché un recueil de dessins sur la visite d’un groupe de dessinateurs en Corée du Sud, cette fois-ci.  Deux pays nés du même œuf, aujourd’hui séparés par une frontière physique, morale, politique et militaire.

Pyongyang two

Lorsque Guy Delisle, dessinateur canadien,  décide de raconter son expérience en Corée du Nord, il s’attache à travers un dessin sobre et épuré à démontrer l’implacable machine de dictature qui contrôle chaque faits et gestes de la population.  Le jeune dessinateur va en faire l’amère expérience en passant plusieurs mois dans ce pays, suivi à la trace par son traducteur .. Je pense être la dernière à découvrir ce superbe roman graphique, qui nous rappelle ici combien notre liberté de penser mais aussi celle d’aller et venir nous sont chères et indispensables pour ne pas devenir fou ! Si par hasard, vous n’aviez pas eu la chance de découvrir ce roman graphique, ne passez pas votre chemin. C’est un indispensable.

Le dessin de Guy Delisle, sobre, me plaît énormément – pas besoin de fioritures, de couleurs, pour démontrer l’enfermement psychologique, sociologique et physique dans lequel les Nord-Coréens vivent. Je comprends le succès qui en a suivi.

la corée BDAutre lecture, plus joyeuse, celle d’un collectif de dessinateurs français partis à la rencontre de dessinateurs sud-coréens : La Corée vue par 12 auteurs. Douze nouvelles graphiques, plus ou moins inégales. Ce recueil a été l’occasion pour moi, de découvrir la culture coréenne (exceptée dans une ou deux nouvelles) mais également le  le coup de crayon qui va me plaire et celui qui me rebute définitivement !

Ces histoires courtes mettent en scène l’univers de la Corée sous forme de bandes dessinées réalisées par 6 auteurs français : Catel Muller, Igort, Guillaume Bouzard, Hervé Tanquerelle, Vanyda et Mathieur Sapin, avec, en réponse, la vision de leur propre pays de 6 auteurs coréens : Lee Doo-ho, Park Heung-yong, Choi Kyu-sok, Byun Ki-hyun, Chae Min, Lee Hee-jae.

Bon, j’avais pris des photos des auteurs qui dont le coup de crayon, l’univers, la poésie me plaisaient .. malheureusement ces photos ont disparu.  Je me souviens cependant avoir été très touchée par l’histoire de Vanyda, qui décide ici de raconter le retour d’un frère et une d’une sœur en Corée où il sont nés avant d’être adoptés par un couple français. J’ai découvert son site web et trouvé une planche sur ce travail. Je vais m’empresser d’aller voir son univers. J’aime beaucoup son dessin.

page-collectif-coreeJ’ai aussi été émue par l’univers de l’auteur coréen Lee Doo-ho avec l’histoire de cet artiste qui peint un arbre géant sur la façade d’un mur. L’œuvre est si bien réussie que les oiseaux viennent y nicher .. et se tuent. L’artiste préfère retirer son œuvre.

lee_doo_ho_tree_of_solgeo

Mon très beau voyage en Corée a pris fin ! Le prochain se fera en Israël, toujours avec Guy Delisle.

Copyright photo en une

10 thoughts on “Promenade en Corée ..

  1. Je suis si contente que l’univers de Guy Delisle te plaise. Si tu as aimé « Pyongyang », le reste de son oeuvre ne pourra que te ravir aussi. J’ai appris plein de chose en le lisant. Et son coup de crayon est très évocateur dans sa simplicité.
    « La Corée vue par 12 auteurs » est très très tentant… Je vais aller voir de ce côté.
    J’en arrache avec mes lectures de la rentrée… Les déceptions s’enchaînent… J’ai hâte d’être happée de nouveau! Je suis à la veille d’aller puiser dans la pile de mes valeurs sûres!

    1. Oui j’adore ! J’ai tout de suite emprunté une autre de ses chroniques ! j’aime sa simplicité et son regard, toujours posé, réfléchi.
      Pour la Corée du Sud, c’est intéressant également 😉
      Oh non, encore une mauvaise passe ? tu vas refaire un billet déceptions ???!
      Je te comprends, moi j’ai relu un vieux classique anglais, maintenant je lis Cécile Coulon mais je ne suis pas très emballée … mais ma tendinite me pousse à ne rien faire !

  2. J’ai aimé; Pyongyang de Guy Delisle, mais j’ai de loin préféré « chroniques de Jérusalem » la Corée du Nord c’est une telle non vie que sa BD m’avait rendu triste. L’autre je ne connais pas.

    1. très bien ! je l’ai aussi pour Jérusalem – oui c’est vrai que c’est déprimant ! ces interdits c’est terrible, nos libertés on y pense peu car elles sont acquises mais là c’est saisissant.

    1. J’ai beaucoup aimé Lee Doo-Ho, moins les autres – deux sont proches des mangas dont je ne raffole pas, l’un était intéressant puisqu’il montre la vie des SDF en Corée …
      Là tu peux en découvrir 6 d’un coup 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>