Craquage de slip !

Ouf .. un craquage raisonnable .. disons financièrement parlant, car malheureusement mes bibliothèques sont pleines ! Je vais devoir tout réorganiser pour caser ces 21 nouveaux venus… * Mais d’où viennent-ils donc ? Eh bien, me voilà partie chercher un meuble en trocante… et j’ignorais que les trocantes revendent aussi des livres et quels livres ! A des prix modiques (1,50€) .. J’y suis retournée, pour le meuble, et j’en ai reposé une dizaine (disponibles à la bibliothèque.. mon sauveur!). Ajoutez-y deux vide-greniers samedi matin avec des prix allant de 0,20€ à 1,50€ – je suis repartie chargée comme une mule ! Le dimanche, j’étais aux puces lucéennes (plus de 150 stands) et j’ai eu très peur de craquer à nouveau uniquement pour des livres .. Mais mon petit billet de dix euros en poche, j’ai fort heureusement croisé un monsieur qui vendait une très jolie machine à écrire et hop mon argent s’est envolé et je suis repartie avec une machine à écrire et pas un livre ! Ouf !

  1. Karoo de Steve Tesich (Points) a laissé derrière lui une oeuvre ambitieuse qu’il me tardait de découvrir. Saul Karoo ment comme il respire et noie ses névroses familiales dans la vodka… Ces quelques mots ont suffi à me plaire ! Ainsi que les nombreuses critiques dithyrambiques sur ce roman, maintes fois primé. Alors impossible de passer à côté !
  2. L’agneau de Christopher Moore (Folio Policier) – ma bibli les a tous mais il me le fallait à la maison. Encore 700 pages de plaisir et de délire après Sacré Bleu. Avec lui et Hiassen (qui suit) je sais que je vais bien m’amuser et ce roman sera un superbe remède après une lecture tristounette (j’ai tendance à lire pas mal d’histoires tristes…).
  3. De l’orage dans l’air de Carl Hiassen (Pocket) ou Stormy Weather – je l’ai déjà lu et je le possède en anglais (comme tous ses livres). Je cite souvent son nom, je lui ai dédié un billet il y a déjà quelques années (si vous allez dans ma page Auteurs, vous le trouverez). Il a écrit mon livre préféré pour les enfants (8-12 ans) et surtout ses romans sont à mourir de rire ! J’avais acheté un autre roman en français pour le faire découvrir à mes amis, et je vais faire pareil avec celui-ci. Mes copines avaient adoré.  Ouragan en Floride ! Fini les belles créatures et le sable fin. Les maisons s’envolent, les destins implosent et les barjos de tout poil sont à la fête.  L’auteur qui me met du baume au coeur et me fait à chaque fois rire à voix haute comme une gamine.
  4. Treize histoires de William Faulkner (Folio) – Fini les fous rires ! Ce recueil de nouvelles, publié en 1931 après Sanctuaire comporte, entre autres, sa plus célèbre nouvelle : Une rose pour Emily.  J’adore les nouvelles et Faulkner, impossible donc de le laisser passer. La couverture est cependant effrayante …
  5. Doux carnage de Toby Litt (Points) – un roman .. anglais ! Je ne connais ni l’auteur, ni le livre mais la quatrième de couverture a retenu mon attention : Attablé dans un restaurant chic de Londres, Conrad Redman assiste, impuissant, au meurtre sanglant de sa jeune fiancé, Lily. Lui-même grièvement blessé et plongé dans un long coma, il ne cesse de revoir cette scène tragique où, déjà à l’agonie, Lily l’injurie dans un demi-souffle…. Avouez-que l’on a très envie de connaître la suite ? Mené tambour battant, sur un ton à la fois ironique et désespéré, Doux carnage est une histoire d’amour posthume et terrifiante, écrite dans un style moderne et violent. 
  6. Même les cow-girls ont du vague à l’âme de Tom Robbins (Gallmeister) – mon tout premier Gallmeister déniché en trocante ! Je vous raconte pas la tête que j’ai faite en voyant, tout au bout de la rangée, la petite patte d’ourse qui m’attendait ! J’ai sauté dessus et évidemment une fois dans la main, il a fallu que je scanne tous les rayons ! J’avais toujours eu envie de le lire et ça sera chose faite dans peu de temps 😉
  7. La vie à deux de Dorothy Parker (10/18) – A côté de ça, le napalm, c’est de la guimauve ! J’avoue que cette critique jouissive a fini de me persuader de rapporter ce roman à la maison. Ce recueil de nouvelles excelle apparemment à nous raconter les petits ratés de la vie de couple, les transformant en une comédie désopilante.
  8. Les Crimes de l’accordéon d’Annie Proulx (Le livre de Poche) – que dire de plus ? Il me faut TOUS les Annie Proulx ! Un Sicilien débarque à la fin du 19ème Siècle à la Nouvelle-Orléans, avec dans ses bras son fils et son magnifique accordéon, fabriqué de ses propres mains. L’instrument deviendra le héros du livre en passant de main en main, d’Allemands du Midwest aux Polonais de Chicago, des Norvégiens du Minnesota .. Je vais m’embarquer pour un roman fleuve qui, je le sais, va encore me faire rêver ! 630 pages de bonheur.
  9. Sur les pas de Ripley de Patricia Highsmith (Le livre de Poche) – Toute jeune étudiante, j’avais dévoré les aventures de Ripley, le héros charmant et amoral de Plein soleil, l’Ami américain ou Ripley et les Ombres. Bizarrement je ne me souviens plus si j’ai lu ou non ce roman où pour la première fois Ripley va se montrer généreux. J’ai acheté ce livre car je souhaite tous les relire, Ripley me manque ces temps-ci ! Les livres qui suivent ont été achetés en vide-grenier .. Celui-ci et les cinq autres à 20 centimes d’euros le livre 😉
  10. L’épopée du buveur d’eau de John Irving (Points) – Je n’ai pas lu Irving depuis un bout de temps et ce tout petit prix m’a convaincu, surtout que ce roman est l’un des meilleurs du romancier américain.
  11. Le kid de l’Oklahoma d’Elmore Leonard (Rivages/Noir) – là aucune hésitation ! J’étais étonnée de trouver enfin de bons livres (loin des Musso, Levy et Pancol…) et vu le prix, j’ai sauté dessus ! Une immense réussite entre polar et western me promet-t-on, je signe ! On y suit le parcours atypique d’un jaune paumé devenu shérif et qui va devoir affronter de nombreux bandits et une célèbre gâchette…
  12. L’armoire des robes oubliées de Riikka Pulkkinen (Le livre de Poche) – un roman finlandais qui avait reçu de très bonnes critiques. Elsa, la grand-mère d’Anna, est atteinte d’un cancer foudroyant. Entourée de ses proches, elle compte bien profiter de chaque instant, de chaque plaisir, jusqu’au bout : les rayons du soleil, les bains de mer, ou le corps de son époux Martti contre le sien. Mais Anna va découvrir que se cache un drame derrière ce mariage heureux, et c’est avec une vieille robe oubliée dans son armoire qui va réveiller le passé ..
  13. Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez (Points) – j’avoue : je ne l’ai jamais lu. Pourtant aujourd’hui en voyant les mots « épopée vaste et multiple », « dynastie » .. j’ai très envie de me plonger dans un des plus grands chefs d’oeuvre de la littérature ! Et vous, vous l’avez lu ?
  14. Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras (Folio) – autre aveu : jamais lu Duras pourtant elle me fascine ! La jeune fille vendait plusieurs de ses livres, j’en ai pris deux. J’ai toujours entendu le plus grand bien de celui-ci, j’espère ne pas me tromper !
  15. L’Amant de la Chine du Nord de Marguerite Duras (Folio) – En lisant ces mots « J’ai appris qu’il était mort depuis des années« , j’entends la voix de l’actrice Jeanne Moreau et toutes les images du film de l’Amant me reviennent. J’avoue que ce film m’a beaucoup marqué. Ce livre n’est pas l’Amant mais il a été écrit dans l’urgence par Marguerite Duras. Je suis vraiment très curieuse de le lire.
  16. La maison aux esprits d’Isabel Allende (Le livre de Poche) – une autre saga familiale, au Chili – que je n’avais pas lu non plus. Pourtant je connais plutôt bien l’histoire de cette famille. Pour vingt centimes, il est arrive chez moi avec une couverture très moche…

Je regarde peu les livres brochés, leur taille imposante m’effraie – et ils sont souvent vendus très chers, enfin trop chers, même en vide-grenier mais là une bonne âme les vendaient 1€. Elle m’a dit que beaucoup étaient partis avant mon arrivée. J’ai presque pleuré… Vous allez comprendre pourquoi …

IMG_0430

  1. Le chemin des âmes de Joseph Boyden (Albin Michel) – j’ai lu Boyden et celui-ci était dans ma wishlist depuis si longtemps, alors le voir là, en si bon état, me tendant les mains ! Je l’ai pris dans mes bras, prête à grogner sur quiconque s’approcherait de trop près….  et devinez qui signe la critique ? Isabel Allende ! Un livre sur la guerre, l’amour de la terre, la famille, qui vous hante littéralement. 1919. Ontario, Niska, une vielle indienne Cree attend sur un quai de gare le retour d’un soldat qui a survécu à la guerre. Pourtant l’homme qui descend du train n’est pas Elijah, mais son neveu Xavier qu’elle croyait disparu, ou plutôt son ombre malade et méconnaissable. Trois jours durant, à bord du canoë qui les ramène chez eux, Xavier, entre la vie et la mort, replonge dans les eaux sombres de son passé. 
  2. La musique du diable de Walter Mosley (Albin Michel) – connu pour ses romans noirs (j’en ai lu), Walter Mosley nous offre ici une plongée dans le blues.  Soupspoon, le vieux bluesman, les os rongés par le cancer, veut retrouver ses racines, celles du blues, dans le delta du Mississippi. Mais qui voudrait tendre la main à ce vieil homme noir jeté à la rue comme un chien ?  Qui s’intéresse encore aux porteurs de légendes ? Kiki, jeune blanche forte en gueule et ange gardien à l’âme écorchée vive, sera son infirmière, son amie. Soigné, réconforté, écouté, Soupspoon pourra reprendre des forces et raconter l’histoire du blues, cette musique du diable qui est toute sa vie.  Alors, qui peut résister à ça ?? Pas moi !
  3. Speed Queen de Stewart O’Nan  (Editions de l’Olivier) – 1997 – Marjorie aime tout ce qui va vite. Elle tombe amoureuse de Lamont parce qu’il partage son goût pour les bolides, et son amante, Natalie, travaille dans un diner où l’on sert de la « fast food ». Mais lors d’une virée sur la Route 66, le trio dévastateur glisse dans la grande délinquance. Un hold-up qui tourne mal, un braquage qui se transforme en tuerie, c’est le début d’une dérive qui s’achève par la mort de Lamont, l’arrestation des deux filles et la peine de mort pour Marjorie. Enfermée dans sa celle du couloir de la mort, Marjorie attend l’heure de son exécution. Avant de mourir, elle adresse à Stephen King, le seul écrivain qu’elle ait jamais lu – une cassette contenant ses confessions. Marjorie rêve de devenir célèbre grâce à King. Marjorie c’est l’Amérique des enfants paumés, graines de violence dans un pays où la morale dominante « oscille entre l’univers des séries télé les plus brutales et les films de Walt Disney ».

Enfin, un dernier achat, enfin même pas, la personne me l’a donné (acheté avec les six autres livres de poche) – Gulliver’s Travels de Jonathan Swift, en anglais (Editions Longman). Une vieille édition avec de jolis dessins et un prix en francs (20 francs). Je connaissais l’histoire mais jamais lu le livre.

Voilà ! Maintenant je me calme – je suis bien occupée 😉

(* Bibliothèques réorganisées, tout est rentré)

28 thoughts on “Craquage de slip !

  1. ça me donne envie d’aller à une brocante! je n’ai pas beaucoup d’occasions de le faire en région parisienne, mais dans le coin de mes parents, tous les petits villages en font et c’est la sortie sympa du dimanche!
    Karoo est spécial, mais j’avais bien aimé… déçue par contre par L’armoire des robes oubliées, que j’avais trouvé un peu fade…j’avais lu La Maison aux Esprits quand j’étais gamine (j’avais vu le film aussi) et j’avais bien aimé cette saga familiale (serait-ce le cas également maintenant? du coup ça me donne envie de le relire!)

    1. Oui, on y trouve toujours des livres – bon il faut faire le tri (beaucoup de Musso, Levy ou Pancol) mais parfois on trouve des perles rares !
      Je note ton avis pour les livres. Oui la Maison aux Esprits, je connais l’histoire mais le livre – j’ai envie de voir ça ! Allez je file au parc !

  2. Je fuis les brocantes rien que pour cela ! ne pas revenir avec 30 livres. Plusieurs de tes craquages sont dans ma Pal, certains me font envie depuis longtemps ( Karoo) et d’autres que j’ai beaucoup aimé : l’amant de la chine du nord. J’ai bien reçu tes mails et ton colis partira dès réception de ton lot 🙂
    bizh

    1. J’ai fui les puces lucéennes, car là non pas possible ! Et je suis heureuse de mon achat – ça me rappelle mon enfance, ma mère m’avait apporté une vieille machine à écrire et j’avais recopié entièrement un livre 😉
      Merci ! Je t’ai envoyé ton colis, en lettre verte – je pense qu’il arrivera chez toi demain maxi ?
      bizh demi-sel!

  3. 21! Beau butin!
    Un meuble en trocante??? Brocante, plutôt? Sinon, j’ignore ce que c’est!
    Pour ma part, je suis très sage côté achat ces temps-ci. Je reçois tellement de sp que je ne sais plus où les mettre. J’attends mon ébéniste qui doit me faire un mur-bibliothèque dans ma chambre… enfin un peu de place pour caser le tout. Remaniement et petit ménage en perspective!
    « Karoo » de Steve Tesich… J’espère que tu apprécieras plus que moi. Je n’ai pas pu passer le cap des 50 pages. Mal disposée, je pense.
    Et pour les histoires tristes, on se rejoint là-dessus, tu le devine bien!!! On devra en discuter, d’ailleurs! Ça et ton amour des arbres, entre autre.
    Carl Hiassen… J’ai deux romans de lui qui m’attendent grâce à toi.
    La couv. du Faulkner fait peur! Mais c’est tout de même mieux que « Panik » et sa photo de renard mort! Tsé?!
    Je suis surprise de trouver « L’armoire des robes oubliées » de Riikka Pulkkinen dans cette liste… Je l’ai lu à sa sortie. Une «belle lecture réconfortante pour femmes». Je n’en dis pas plus!
    J’ai aussi « Le chemin des âmes » de Joseph Boyden qui m’attend.
    Pour « La musique du diable », ben moi non plus, je ne peux pas résister à ça. C’est noté en gras souligné.
    Stewart O’Nan… J’ai tout lu de lui et presque tout aimé!
    Là-dessus, bon retour au travail?!
    Moi, je retourne à mes livres de la rentrée en essayant d’en glisser quelques autres, des «vieux» au travers!

    1. Oui, j’avais trouvé un meuble mais trop grand et depuis il est parti ! Snif ! Trocante, brocante, ici on emploie les deux mots. Trocante vient de « troc » – on y vend de tout, pas forcément du vieux ou du beau ! J’ai vu O’Nan dans ta liste et je me suis dit « pas de regret » donc ! Oui les histoires tristes.. Hiassen me fait du bien quand je lis trop d’histoires tristes 😉 Et les arbres, toujours aussi beau ! Hier j’ai admiré quelques séquoias, majestueux !
      Pour Karoo, on verra bien – je pense qu’on aime ou pas, comme Moore par exemple. Boyden j’en rêvais et pour le livre islandais, j’avais lu un billet enchanté sur un blog il y a quelques temps, et une lecture réconfortante, je veux bien moi !
      Travail lundi prochain… horreur ! Je refuse tout net, moi qui lis deux heures par jour ces temps-ci !
      J’ai reçu plusieurs livres en SP (mais pas autant que toi) et j’essaie aussi d’en glisser « des vieux » mais là je m’attaque à du gros et à du bon j’espère !

      Cool pour l’ébéniste et la vraie bibli ! Moi je pense à ajouter une petite bibli dans ma chambre (oui je n’en ai pas dans ma chambre – sinon, je ne dormirais plus LOL)

        1. tu peux l’utiliser aussi !
          Les brocanteurs, eux, vendent de belles pièces ou du plus récent mais cher (meubles années 50, 60).
          Les deux mon capitaine ! J’ai fait un petit coucou à l’un et l’autre m’a gentiment envoyé les livres – mais bien moins que toi ! et toi, demandés ou reçus via ton boulot ou ton blog ???

          Je me suis endormie devant le replay de La grande librairie – je dors rarement l’après-midi. Une heure de sieste .. je suis perdue ! Je baille non stop. Il est 6h30. La soirée risque d’être longue !

          1. Les sp, quelques demandes très précises et beaucoup de surprises (trop!), souvent des romans que je ne lirai pas, malheureusement. Mais parfois de belles surprises.
            La grande librairie… Je cherche un moyen de l’attraper par ici.
            Une heure de sieste… Impossible pour moi. Quand ça m’arrive, c’est comme une nouvelle journée: je dois prendre encore un petit-déjeuner et roule au ralenti!

          2. Et hop une nouvelle sieste aujourd’hui ! Pourtant j’ai dormi jusqu’à 9h … Je bois moins de café en vacances et je tourne au ralenti.. Heureusement je viens de faire une longue balade au parc (au soleil) avec mon chien, donc je suis bien éveillée et hier soir j’ai vu un très beau film avec Clive Owen. Mais comme toi, je fais rarement de sieste car mon organisme est totalement perturbé.

            Pour les SP, c’est fou ce que tu reçois et quand tu dis que tu ne liras pas certains d’entre eux (pas ton genre ?) – mais heureusement il y a de belles surprises 😉

  4. Ah je rigole! Mais quels bons choix! Ici on a Emmaus et la dernière fois j’ai juste acheté un Pynchon, mais je me suis retenue! (la fois d’avant, quatre!), bientôt ce sera la bourse aux livres chez moi, et j’espère y participer (parce que j’en vends quand même)(place sur les étagères!)
    Tu verras, les Duras sont TB, le Irving aussi. Je partage ton goût pour Hiaassen et Moore, tu le sais.
    Dorothy Parker, tu n’as jamais lu? Ouh tu vas aimer! Ripley, comme toi, je ne sais plus lesquels j’ai lu… Quant à Tim Robbins, ces cow girls sont à la bibli…

    1. Oui 21…. J’en achète trois ou quatre, c’est quand je prépare le billet que je vois le nombre total et que je sursaute ! Merci – là, il y avait de bons vendeurs, enfin non de bons lecteurs 😉
      Une bourse aux livres ? Quelle bonne idée ? Je dois encore aller à Emmaüs pour mes deux sacs de livres – pareil j’ai décidé que si le livre ne me plait mais sans être un « coup de coeur », je ne garde plus! Plus de place …
      Les Duras, merci de me rassurer ! Oh Hiassen et Moore – contente d’avoir une alliée car ils sont bien fous ces deux-là mais ils me remontent le moral à chaque fois !
      Non jamais lu la Parker. ….
      Ripley, j’avais lu tous les romans à la suite, accro .. un jour, accro toujours ?

  5. Bon tu as été raisonnable dans ton craquage de slip! C’est ce qu’il faut se dire 🙂
    Cette machine à écrire est sublime ! (puis la photo)
    Je te souhaite d’ores et déjà de jolies lectures – encore, toujours!
    Des bisous

    1. Oui car au final je n’ai pas dépensé plus de 15 euros je crois !
      Merci ! Oui elle est très belle et à prix abordable 😉

      Merci ma belle ! Je commence un nouveau livre.. j’espère avoir le coup de coeur ! Pour toi aussi ! Je vois que le 1er octobre approche (Joël….) 🙂

      bisou !

      1. Je t’en prie! Je te souhaite ce coup de coeur. Je vais commencer Zweig là. (normalment..)
        29 Septembre ! Je compte les jours 😀 (j’attends le sien, mais aussi celui de Beigbeder…)

        1. Ah Zweig, j’ai plusieurs de ses livres à lire aussi ! Oui, il y a aussi Beigbeder ! Pour toi la rentrée a lieu plus tard 🙂 Je lisais un article sur la sortie très attendue. De Rosnay montrait sur IG le livre de son ami Joël ! La chanceuse l’aura eu avant !

          1. Effectivement ! Il y a des chanceux, bon après, je suis pas aussi impatiente que j’en ai l’air. Au moins, je vais le savourer. Je vais essayer.
            Lesquels de Zweig par exemple?

  6. J’ai adoré La musique du diable, lu à l’époque de sa sortie en grand format (ça date !). Je suis fan de Hiaassen aussi, d’ailleurs il vient tout juste de ressortir un roman jeunesse 😉

    1. Ah je me doutais bien que tu l’avais lu, oui et là trouvé pour un prix très raisonnable 😉

      Un roman jeunesse de Hiassen, on ne laisse pas passer ça ! J’ai prêté le roman à ma mère – elle a des petits soucis et elle ne lit que des thrillers. Là elle va s’embarquer dans une tornade en Floride avec de drôles de zigotos 😉

  7. Oh ! Mais c’est du bon craquage tout ça ! J’aurais fait comme toi, tout dévalisé ! et la machine à écrire aussi ;o)
    J’ai « Mélodies du coeur » d’Annie Proulx qui attend dans ma PAL depuis…des siècles !

    1. Il faut lire Annie Proulx !! Elle est géniale 😉
      C’est une romancière mais aussi une conteuse – elle aime profondément les gens et ça fait du bien 😉

      Merci de dire que tu aurais tout dévalisé également ! Je n’ose pas le dire autour de moi, ils me prendraient pour une folle 😉
      Et la machine à écrire, elle était si jolie 😉

  8. 21 nouveaux livres, un craquage « raisonnable »? … Je ne dirai rien 😉

    J’ai acheté 5 livres pendant mes vacances. On appelle ça un succès (ou un miracle)!

  9. Raisonnable car pas cher .. mais oui je sais … c’est pas du tout raisonnable 🙂

    5 livres ? alors là incroyable ! genre ce que tu as achètes en un an !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>