Noir

J’ai décidé de découvrir un univers que je connais mal : les bande-dessinées. Et puis, lorsque j’ai l’esprit occupé, je trouve ça plus facile de lire une BD. J’ai choisi par hasard deux d’entre elles à la médiathèque (j’aurais pu en prendre plus), dont Noir de Götting. J’ai été en premier lieu attirée par le trait, le coup de crayon de l’artiste.

Puis j’ai été happée par l’histoire.  Ici tout est parfaitement maitrisé : Le scénario, le rythme, le suspense, un thriller avec une bonne dose de rebondissements et l’ironie finale de l’histoire qui est un signe de marque de tout bon roman noir. 

Je lis à présent en deuxième page de couverture que Jean-Claude Götting souhaitait rendre hommage au cinéma et au roman noir américain.

Croyez-moi : il y est parfaitement parvenu. 

La lecture de cette bande-dessinée peut à la base dérouter par son style : les coups de crayon de l’artiste peuvent sembler parfois grossiers, mais ils apportent en vrai une atmosphère particulière à l’histoire. De mon côté, ayant dessiné au fusain, j’ai été attiré par ce style et j’ai tout de suite accroché. Le monde de Götting n’est ni noir, ni blanc – mais une mosaïque de gris, l’absence de couleurs peut troubler au départ – mais n’est-ce pas le propre d’un roman noir?

En tout cas, j’ai vraiment aimé l’histoire et j’ai lu la bande-dessinée d’une traite.





Vous l’aurez compris, j’ai eu le coup de foudre pour cette histoire et pour le dessinateur. 

J’ai découvert que l’artiste a délaissé pendant longtemps son coup de crayon pour jouer à l’illustrateur, mais qu’il est revenu récemment à la bande-dessinée, pour Noir en 2012 mais également comme scénariste dans Pigalle 62,27.  J’aimerais bien découvrir ces premières œuvres qui lui avaient apporté la reconnaissance dans les années 80 dont Crève-coeur. 

L’artiste, aux multiples facettes, expose souvent ses œuvres dont des esquisses qui l’ont inspiré pour écrire Noir. Vous pouvez voir son travail sur son site personnel. 



En attendant, si comme moi vous aimez les romans noirs, j’ai trouvé par hasard à la médiathèque une vraie pépite sous la forme d’un roman graphique. A lire vite !

2 thoughts on “Noir

  1. Autant j'offre beaucoup de BD, car je connais des fan du genre et je me tiens au courant, autant moi je n'en lis pas, ou guère. Je comprends ton enthousiasme pour ce titre, le dessin est superbe. Je le note dans ma liste des "à offrir" ^^

  2. Tu pourras le lire, car il est tout petit ! Oui, je veux essayer d'en lire plus, surtout les romans graphiques, mais comme toi, ma préférence va aux livres 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>