Et toi, tu lis quoi, comment, quand

Me voilà voleuse de questionnaire… à défaut de voler des livres. En fait, non à la réflexion, je suis une receleuse 🙂  J’avais, il y  a fort longtemps lu ce tag chez Pensées by Caro (qui avouait l’avoir volé à un certain William). J’avais préparé un brouillon puis je l’ai oublié. Je viens de le retrouver et quand on parle de ma passion, les livres, je ne résiste pas.


Un premier souvenir de lecture ?

J’avais partagé sur mon autre blog ma quête afin de retrouver les livres de mon enfance qui m’avaient fortement marqués, en voici deux : Le jamais content de Vassilissa et Tombée du ciel de Henry Winterberg. Je les ai pistés sur la toile et j’ai dépensé une fortune pour le second (édition originale). Mais ça en valait la peine! Ma mère m’a toujours dit que j’adorais qu’elle me lise encore et encore Jamais content.
Après, comme beaucoup, j’ai dévoré la bibliothèque verte, la bande des 5, les enquêtes d’Alice et puis les bandes dessinées classiques (Astérix, Tintin, etc.), les 4 filles du Docteur March que j’ai lu et relu enfant.


Le chef-d’œuvre méconnu que vous portez aux nues ?

Sans doute certains d’entre vous l’auront déjà lu. Le livre avait reçu d’excellentes critiques et je connais un libraire qui continue à le mettre en tête de gondole, mais à part mon beau-père et ma sœur, je ne connais personne qui ait lu Tijuana Straits de Kem Nunn. Un livre qui m’a marqué, profondément humain, qui vous laisse un goût doux amer. Une très belle expérience. 

Le chef-d’œuvre officiel qui vous tombe des mains ?
Je suis loin d’avoir lu tous les classiques (la faute à ces professeurs de collège qui voulaient révolutionner l’éducation nationale et ont refusé d’enseigner les classiques) mais je me souviens avoir abandonné  la lecture de La chartreuse de Parme en classe de seconde. Je me rappelle tout détester dans ce livre à l’époque. J’ignore ce que j’éprouverais aujourd’hui si j’essayais de le lire.
 
L’auteur avec qui vous aimeriez passer une soirée ?
Oh ils sont nombreux ! Enfin, j’ai toujours imaginé boire une bière dans un pub à Boston avec Dennis Lehane ou aller à la pêche au bass avec Carl Hiassen en Floride et enfin aller faire une promenade au bord du Pacifique avec Kem Nunn.
 
Le livre dont vous auriez aimé être le héros ?
Danse avec les loups de Michael Blake. Je n’ai jamais vraiment accroché aux héroïnes féminines, ou alors Elizabeth Bennett si vraiment je dois choisir une « fille », elle ne sera pas très jolie mais intelligente et Mr Darcy me convient parfaitement. Mais honnêtement, la réponse qui m’est immédiatement venue à l’esprit est la vie de John Dunbar. 
 
Celui qui vous réconcilie avec l’existence ?
Je me souviens, lors d’un moment particulièrement difficile, avoir réussi à rire aux larmes en lisant un livre de Carl Hiassen. Sinon, mes livres « baume au cœur » sont d’une part Hoot (de Carl encore, mais cette fois-ci il s’agit d’un de ses livres jeunesse) et d’autre part toutes les nouvelles sur la famille Glass de J.D Salinger. Je suis totalement fan des enfants Glass, Seymour, Zooey, Franny….
Je relis presque chaque année l’œuvre de Salinger pour avoir le plaisir de les retrouver. 
 
Celui que vous offrez le plus ?
J’offre souvent des livres, mais rarement le même. Cependant, je suis fière de dire qu’en prêtant les livres de Kem Nunn et d’Amélie Nothomb (L’hygiène de l’assassin ou Stupeurs et Tremblements), j’ai, je l’espère, ouvert une petite porte vers le monde magique des livres à des personnes qui n’avaient encore jamais franchi le seuil.

Petite anecdote amusante : une amie à qui je prête des livres depuis des années m’en a rendu un aujourd’hui, et elle disait à notre amie en commun que je choisissais toujours parfaitement les livres que je lui prêtais (c’était la minute auto-congratulation).

Un livre récent que vous avez envie de lire ?

Beaucoup de livres mais j’ai toujours en tête Là-Haut de Pierre Lemaître et  Le fils de Philip Meyer.

Celui que vous aimeriez lire dans sa langue ?

L’Idiot de Dostojevski car c’est un de mes romans préférés, mais aussi tous les autres livres russes et les romans scandinaves. Je lis couramment en anglais (et à une époque en espagnol). J’ai étudié très longtemps le russe mais aujourd’hui, je suis incapable de lire en entier un roman classique.


Celui que vous voudriez avoir lu avant de mourir ?

Il y a donc tous ces classiques que je n’ai pas lus (au collège, mes professeurs avaient préféré nous faire découvrir des auteurs du 20ème siècle exclusivement). Ils sont là dans ma pile à lire, je ne rêve pas particulièrement de Proust mais je veux lire Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas !

4 thoughts on “Et toi, tu lis quoi, comment, quand

  1. C'est marrant parce que moi je connais peu de gens qui aiment Carl Hiasen, que perso je surkiffe ! C'est un chouette questionnaire, que je vais te piquer à mon tour 🙂

  2. Dans mes bras ! Tout pareil que toi pour La Chartreuse de Parme ! Berk berk berk… (et finalement, après avoir tenté Le rouge et le noir, lu quand même en entier, je peux dire que je ne comprends rien à Stendhal…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>