Dans mon rétroviseur

Encore un trimestre de disparu ! L’année passe vite.  Un été au travail, pas de vacances pour les braves 🙂

Avec cependant, à cheval sur les deux trimestres, une exception :  la venue à Nantes de mon amie Marie-Claude (Hop sous la couette) 🙂 Une semaine géniale, bien trop courte. J’ai trop hâte de la revoir ! Et en point d’orgue, nos retrouvailles à Paris, entre copines, fut un excellent souvenir !

J’ai eu la chance de les revoir en septembre en allant pour la première fois au Forum des Livres organisé par la FNAC. J’ai trouvé le lieu et la scénographie très bien choisis. J’ai trouvé les livres que je cherchais. Un forum d’une taille humaine très accueillant.  Je ne regrette pas cet aller-retour sur Paris 🙂

Un autre point fort de ce trimestre fut ma deuxième rencontre avec Joyce Maynard. Je m’en mords les doigts car j’ai encore oublié de prendre une photo de nous deux ensemble mais sinon, j’ai hâte de vous en reparler. Comme l’an dernier, je vais publier mon billet sur son roman et je publierai dans la foulée un retour sur cette rencontre (je suis la seule à noter chaque mot sur mon carnet noir!).

Côté lectures ? Un bon bilan, malgré l’absence de congés : 32 livres lus ! Je suis contente de ce chiffre, car je n’ai pas eu de temps de répit. Et surtout qu’à l’intérieur, se cachent d’énormes coups de cœur.  Si parfois, on oublie, après plusieurs lectures plaisantes, à quel point la lecture peut être enivrante, passionnante, troublante, ce trimestre m’aura permis de faire vibrer à nouveau mon petit cœur.

Au total, j’ai accordé à sept reprises la note maximale (5 ♥ ) – ce qui me pousse à réfléchir à la création d’une sixième catégorie (le gros coup de cœur ?) pour les trois premiers de cette sélection. Car, avec le temps, certains livres à qui j’avais accordé la note maximale ne sont plus trop prégnants dans mon esprit, alors que d’autres sont encore très présents, comme ces deux lectures troublantes : Les Buveurs de lumière  de Jenni Fagan et Une Histoire des Loups* d’Emily Fridlund. Et j’ai enfin découvert l’univers de William Boyle avec Gravesend*  (merci Marie-Claude!) dont j’ai hâte de lire le nouvel opus (qui m’attend sagement).

◊ ◊ ◊

Et je pourrais vous reparler avec tendresse du témoignage de Piedad Bonnett  après le décès de son fils,  du recueil de nouvelles de Scott Walven*, qui m’a aussi beaucoup touché avec ce portraits d’hommes sans attaches, des essais de Joan Didion et du récit impressionnant dans Girl, Interrupted  (Une vie volée) de Susannah Kaysen, de mes retrouvailles avec Tessa Hadley (♥) et de la découverte d’une auteure à part avec son roman The Clay Girl.

◊ ◊ ◊

Côté BD, mes retrouvailles avec les Ogres-Dieux et Guy DeLisle* et la découverte de l’univers touchant de Lolita Séchan 🙂

(* Chroniques non publiées, à venir sur le blog)

Voilà, encore un dernier trimestre à venir avec des lectures très prometteuses et enfin de longues vacances 🙂