Ou bien… ou bien .. un tag avant l’été !

juin 12, 2016
Ou bien… ou bien .. un tag avant l’été !

La faute à Marie-Claude ! Je répondais à son billet  quand j’ai réalisé que mes réponses étaient si longues qu’elles méritaient à elles seules une chronique !  Le postulat de départ : c’est l’été ..  Je valide au vu des cinq derniers jours au soleil (26°c) maintenant il ne reste qu’à trouver le lieu idéal pour lire 🙂

dévorer un pavé OU plonger dans un roman léger

Le pavé ! En vacances, j’ai l’esprit plus libre, moins encombré et je peux donc me plonger dans des lectures plus ardues et des livres plus gros ! Les romans légers ne sont pas pour moi, d’ailleurs je ne lis jamais de chick lit, ou les livres phares de l’été (Musso, Levy …) – ils ne m’intéressent absolument pas. Je ne suis pas contre une lecture drôle mais à condition qu’elle soit bien écrite. Mon programme de lecture estivale est prêt et comporte trois ou quatre livres de plus de 450 pages dont deux bien plus gros ! Miam miam 😉

conseiller un livre OU se faire conseiller un livre

Je rejoins Marie-Claude. Je pense que les gros lecteurs finissent par choisir très bien leurs lectures – et quand ils veulent élargir leurs horizons, ils font confiance à leurs libraires ou surtout aux blogueurs qu’ils suivent et connaissent bien ! Mes amis savent que je lis énormément et donc je suis plus dans le rôle de conseil – pour l’instant, pas d’erreur monumentale. Ma mère aime bien mes choix et ma sœur aussi (et pourtant elle picore et est plutôt pointilleuse).

corner les pages d’un livre OU lui casser le dos

Je ne supporte pas les dos cassés ! J’ai récupéré deux livres en brocante dont un s’effeuillait au fur et à mesure de ma lecture (et les pages perdues n’étaient pas celles que j’avais lues) – panique totale ! Aujourd’hui, je privilégie les livres neufs – j’avoue ou des livres d’occasion en excellent état.

Pour les pages cornées, ça m’est arrivée – longtemps adolescente, c’était une habitude, depuis je collectionne les marque-pages. Je corne rarement (si pas moyen de noter une page avec un passage magnifique) mais je ne corne pas pour me souvenir de la dernière page lue, il me suffit de lire à voix le numéro de la page et ça marche très bien.

un roman avec un prologue OU un roman avec un épilogue

J’avoue : je déteste les prologues ! Je les saute allégrement – j’y retourne parfois après ma lecture pour comprendre leur présence. C’est un peu comme si j’allais au cinéma et que le réalisateur ou le scénariste venaient m’expliquer le pourquoi de leur film.. je m’en fiche ! Donc à choisir, je préfère les épilogues (qui ont le mérite de ne faire qu’une ou deux pages).

ne pas voir la couverture d’un livre avant de le commencer OU ne pas lire la quatrième de couverture avant de le commencer

Facile ! Le dernier – j’adore les couvertures de livre, j’y suis très sensible (comme pour Enon dernièrement). Il m’arrive de ne pas lire la quatrième pour un auteur que j’aime énormément ou alors j’ai déjà lu une chronique d’un blogueur. Enfin, cela doit faire deux ou trois fois que je ne suis pas d’accord avec le texte ! On vous parle de thriller, de suspense quand il n’y en a pas .. on vous dit que le personnage est important et il n’apparait qu’à la toute fin… ou alors on vous en dit trop ! Bref, comme au cinéma, la quatrième est un exercice périlleux.

un roman choral OU un roman écrit à la première personne

Là mon choix est beaucoup plus ardu ! J’ai de très mauvais souvenirs de romans à plusieurs voix. Je gardais la fille d’une amie (un nourrisson) et elle m’avait conseillé de piocher dans sa bibliothèque les fameux livres de Miss Pancol.. j’ai abandonné très rapidement : une multitude de personnages, très peu pour moi et tous survolés. Pourtant, ça peut fonctionner à condition d’avoir un très bon auteur qui sait apporter de la profondeur à chaque personnage et dont la voix est essentielle au roman (sinon pourquoi lui en donner une?).

une fin ouverte OU une fin fermée

Je préfère les fins fermées en général – bizarrement, cette question sur la fin fermée ou ouverte me fait penser au septième art où une fin ouverte ne me dérange pas (comme dans Inception par exemple).

un feel good book OU un page turner

Très facile ! Un page-turner.  Vous ai-je déjà parlé d’un feel good book ? J’ai lu un livre dans ce style il y a deux ou trois ans, quel cauchemar. Pour moi, on était proche de la psychologie à deux balles et puis je suis heureuse et je sais comment gérer mon stress – et une très bonne solution pour me détendre est un bon page-turner 😉

devoir se séparer de quinze livres OU devoir prêter ses livres

La première ! Je me suis séparée de plus de cent livres il y a trois mois et aucun souci. Par contre prêter, je le fais depuis peu, à une amie – qui disparait six mois avant de me le rendre (j’ai un peu stressé la dernière fois).  Ma mère a la fâcheuse tendance à les prêter et à les oublier .. Je ne prête qu’à des personnes proches, j’avoue.  Et j’avoue, il y a cinq livres que je refuse de prêter – surtout un qui a été interdit et retiré de la vente donc impossible de le remplacer.

N’hésitez pas à reprendre ce tag pour votre compte ! Je suis curieuse de votre réponse! Et désolée pour mon silence, mais un petit souci de santé m’a éloigné de chez moi. Me voilà de retour et au repos pour quelques jours 😉

14 commentaires
0

Vous pourriez aussi aimer

14 commentaires

keisha juin 12, 2016 - 2:36

Joli p’tit tag, mais je me connais, mieux vaut ne pas promettre de le reprendre!
Pour mes vacances j’ai prévu A l’ombre des jeunes filles en fleurs et un bel Omnibus de polars de McBain. Pas trop du ‘plage’, quo i(et je déteste la plage. je nage, point barre, je ne bronze pas.

Reply
Electra juin 12, 2016 - 5:22

Je nage, je ne bronze pas ! Merci pour ce fou rire ! Moi j’aime bien la plage, mais quand elle est isolée, loin de la foule – et là je peux lire et surtout écouter le bruit des vagues.
Pour tes choix, c’est du lourd ! Proust et la série de McBain – oui, on est loin des Musso ! C’est d’ailleurs amusant de regarder ce que lisent les gens sur les plages.
Pour ma part, peu de plage, mais de la poutine et des caribous !

Reply
Marie-Claude juin 12, 2016 - 8:35

Tu pourras compter sur la poutine, mais pour ce qui est des caribous… bonne chance, à moins d’en voir un écrasé sur la route!

Reply
Electra juin 12, 2016 - 9:23

😉 J’ai déjà croisé un orignal, donc on y croit !

Reply
Fanny / Pages Versicolores juin 12, 2016 - 3:48

Presque tout pareil 🙂
Je ne comprends pas à quoi servent les prologues… oui bon ok je sais qu’il y a une raison mais je ne le lis jamais! 😀
Et comme toi, je collectionne les marque-pages …

Quels sont les 5 livres que tu ne prêteras jamais?

Reply
Electra juin 12, 2016 - 5:28

Ah cool !
Et contente de voir que toi aussi, tu sautes les prologues 🙂 Je sais c’est mal, ils sont là pour une raison .. mais moi j’ignore laquelle !

Alors les 5 livres : 1/ une biographie d’Amelia Earhart (ou plutôt ce qui lui serait arrivée après sa mystérieuse disparition), qui fut interdite peu de temps après sa parution (en 1974) – donc j’y tiens tout particulièrement ! 2/Le livre Friday Night Lights, offert par un ami américain quand j’avais 20 ans et qui m’a aidé à mieux comprendre l’Amérique des petites villes (sublime livre), 3/une biographie de Montgomery Clift, que je trouve magnifique, qui rend hommage à l’homme, à ses luttes intérieures, un portrait magnifique, 4/ le témoignage de l’assistante de Marilyn Monroe pendant ses quelques années à NY (je suis fan de MM depuis mon enfance, et j’ai lu une trentaine de livres, celui-ci est pour moi le plus beau) – un petit livre qui ne doit plus être publié à ce jour et enfin 5/Franny and Zooey de J.D Salinger, même s’il est de nouveau publié (dans une très belle collection), c’est mon livre préféré (en anglais) et je le relis souvent donc impossible de le prêter ! car j’aime m’y replonger …

Reply
Fanny / Pages Versicolores juin 21, 2016 - 3:32

Tu as si bien piqué ma curiosité avec « Franny and Zooey » que je l’ai réservé à la bibliothèque. 🙂

Reply
Electra juin 21, 2016 - 4:13

Oh super ! Ensuite, si tu aimes la famille Glass, je te conseille de lire son recueil Nine Stories (où 3 nouvelles parlent encore des Glass) et surtout Raise high the beam, carpenters (dressez haut la poutre, charpentiers) et Seymour – an introduction – deux autres nouvelles parlant des autres membres de la famille Glass sont Seymour <3 Je l'aime tellement celui-ci ! J'ai pleuré en lisant cette nouvelle.
Attention : la famille Glass et ses enfants est une famille atypique, mais leurs relations entre frères et soeurs et leur célébrité (tu comprendras en lisant) bref je les aime trop !

Reply
Marie-Claude juin 12, 2016 - 4:42

Ah! Grand plaisir de lire ces réponses. Merci d’avoir répondu si vite. La photo met bien dans le bain estival. Tes réponses ne me surprennent pas, mais j’adore lire les explications! Et je suis bien servie!
À ce que je vois, je fais cavalière seule avec mes quelques dos cassés!
D’accord à 100%: la quatrième est un exercice périlleux.
Miss Pancol pour le roman choral?! Il y a mieux, hein!
Quels sont ces cinq livres que tu refuses de prêter? Ma curiosité est piquée!
Et quel(s) pavé(s) apporteras-tu dans tes valises?
Bon repos xx

Reply
Electra juin 12, 2016 - 5:33

Merci! Oui, les dos cassés, horreur ! Tu vas me voir trembler 🙂
Pour les 5 livres, j’ai répondu mais en fait, je réalise qu’il y a en 6 à présent donc tu as droit au sixième : Les mille vies de Bill Milligan 🙂 Donc ceux-là ne voyageront pas avec moi, sauf Franny et Zooey dans la nouvelle édition que tu as montrée, car elle est jolie et à un petit prix (mais en français, or je le connais uniquement en anglais).. ou alors si je le trouve en librairie au Québec !
Oui, pour Pancol, à l’époque, je lisais peu et surtout des thrillers ou policiers américains, je voulais découvrir la littérature française, quelle erreur ! Bon, beaucoup de gens aiment ses romans. Je suis en train de lire un roman choral et il est magnifique !
Pour les pavés, impossible de les emporter (vu la tonne que je vais rapporter!) mais dans ma liseuse, ce sont d’ailleurs des classiques français .. que tu as sûrement déjà lus.. Si je pouvais, j’emporterais Au revoir là-haut, car il est au programme mais son poids ..
Et j’obéis au docteur : sieste matin et soir, comme un bébé !

Reply
Pascale juin 13, 2016 - 2:03

Hello!
J’apprécie beaucoup ton blog!
Pour moi cet été, découverte de Dostoïevski, j’ai choisi Les frères Karamazov!
Je n’aime pas non plus les prologues, ni les dos froissés mais je vais parfois en bibliothèque et là bcp de « dos cassés » ……
Vous n’allez jamais en bibliothèque ?

Reply
Electra juin 13, 2016 - 4:18

Merci !
Oh quel choix excellent, j’ai racheté l’édition Folio et j’avais prévu de le lire en février mais j’ai du changer mon programme.
Ah oui, les dos cassés, on en trouve aussi en bibliothèque. Un livre que je cherchais a été retiré de l’emprunt malheureusement car il s’effeuillait ..
Si, j’allais même beaucoup trop en bibliothèque .. alors que j’en possède une chez moi ! J’ai donc décidé de réduire mes allers et retours en bibli (et le nombre de mes emprunts, qui frôlaient la douzaine de livres) pour me concentrer sur ceux qui sont chez moi. Mon but étant de diminuer enfin ma pile à lire et ne garder que les gros coups de coeur et donner les autres.
J’adore toujours les bibliothèques et d’ailleurs je dois y retourner quelques livres.

Reply
Océane juin 15, 2016 - 1:00

Je me reconnais un peu dans tes réponses (je n’aime pas prêter mes livres !!!)
j’ai bien envie de reprendre ce tag !

Reply
Electra juin 15, 2016 - 1:02

vas-y ne te gêne pas ! Je suis curieuse de connaître tes réponses 🙂

Reply

Saisissez votre commentaire