Ma liste de curiosités

août 7, 2015
Ma liste de curiosités
Comme j’en avais déjà échangé ci et là, la rentrée littéraire me fait ni chaud ni froid. Même si j’avoue que je suis toujours surprise par le nombre gigantesque de livres présentés (589 cette année je crois) et par la folie qui s’empare des médias. Je me demande comment les auteurs des premiers romans arrivent à glaner une part d’attention ?

En effet, je prends généralement mes vacances en septembre et souvent à l’étranger, aussi je ne suis pas là lors du pic de la rentrée. De plus, jusqu’à présent, je lisais et connaissais peu de blogs dédiés aux livres aussi c’est surtout dans les médias que je suivais toute cette agitation, de loin.

Et puis surtout parce que jusqu’ici mes auteurs préférés, majoritairement étrangers ne font tout simplement pas partie du tohu-bohu de la rentrée (ainsi Erlendur débarque fidèlement en février).
Mais difficile de ne pas se prendre un peu au jeu en voyant fleurir un peu partout sur la toile les billets dédiés aux livres de la rentrée. Nous avons tous nos auteurs « chouchous » et grâce à vous, je ne cesse d’en découvrir des nouveaux (souvent français). Il y a aussi ce nouveau challenge (68 premières fois) qui consiste à partir à la découverte des premiers romans et le plus connu d’entre tous : s’engager à lire 1% des livres publiés (589 si je ne me trompe).

Et puis surtout, j’ai légèrement changé mon regard lorsque j’ai réalisé que mes maisons d’éditions préférées s’y mettaient aussi (Gallmeister, te reconnaitras-tu?).

Contrairement à certaines chanceuses, qui par leur métier ou leurs réseaux auront la chance de recevoir (ou ont déjà reçu) ces livres, je reste une citoyenne lambda avec comme contraintes : l’argent et le temps.

L’argent car un livre neuf, broché, coûte cher (surtout si on veut en acheter une bonne dizaine), et le temps car il me reste à découvrir tous les autres livres sortis depuis un mois, six mois, un an, dix ans que je n’ai pas encore lus (ma Làl sur le site de la BM dépasse les 150 livres). Quelque part, je suis contente de ne pas recevoir une vingtaine de livres avec une date limite pour les lire ! Je préfère continuer à mon petit rythme.

Néanmoins, j’avais envie de me faire ma propre opinion de la rentrée et pour la toute toute première fois, je suis allée faire le tour de plusieurs maisons d’éditions. J’y ai passé un certains temps, comme dirait ce cher Raynaud et me voici ressortir avec une liste de curiosités.

 
Mon budget va tout de suite me contraindre à n’en acheter que deux ou trois et attendre sagement que le Père Noël m’en apporte au pied du sapin le 24 décembre prochain.
Aussi, je commence tout doucement à réfléchir à ceux qui vont donc rejoindre ma besace, si petite soit-elle, en espérant ne pas être déçue … et à tous les autres qui attendront d’être disponibles à la bibliothèque ou sortis en poche ou en vente en librairie de livres d’occasion .. et à ceux que j’aurais peut-être reçus par une voie providentielle ??!! (on peut rêver !)
Bien évidemment j’ai commencé par Gallmeister et Métailié et puis j’ai continué .. continué ! et évidemment la liste s’est allongée 😉
Qui si je m’écoutais me ruinerait et m’empêcherait d’aller plus loin !

 

 

 

J’hésite encore entre l’Islande, le Salvador et l’Écosse !

 

Chez Stock

C’est la nuit à Fürstenfelde, avant la fête de la Sainte-Anne. Le village se couche de bonne heure. À l’exception du passeur – il est mort. Madame Kranz, l’artiste
peintre locale, ambitionne quant à elle de réaliser son premier tableau nocturne. Le sonneur et son apprenti veulent sonner les cloches. Monsieur Schramm, ancien
lieutenant-colonel de l’Armée nationale populaire, puis garde forestier, n’a pas encore décidé s’il allait acheter des cigarettes ou se mettre une balle dans le crâne. Ils ont tous une mission à accomplir avant la fin de la nuit.
Ils composent d’une voix ce roman, la mosaïque d’un village avec ses habitants de longue date et ses nouveaux venus, les morts et les vivants, les artisans, étudiants et chômeurs en T-shirt… Un festival.

 

Un roman choral, allemand à l’étrange atmosphère. Je suis curieuse.

Chez Actes Sud

Dans la ferme de l’Indiana qui l’a vue grandir, Constance jouit enfin, auprès de son compagnon, d’un bonheur tranquille. Mais lorsque la guerre de Sécession éclate et que Bartholomew est appelé à rejoindre les rangs de l’armée de l’Union, c’est elle qui, travestie en homme, prend sans hésitation, sous le nom d’Ash Thompson, la place de cet époux que sa santé fragile rend inapte à une guerre qu’elle considère comme impensable de ne pas mener (…). 
J’avoue que ce roman me fait pas mal rêver 😉
2 romans me font de l’oeil, en premier celui de Justin Peacock dont j’ai depuis longtemps envie de lire son premier livre Verdict (apparemment très approprié pour les fans de Damages comme moi) et Harry Crews dont j’achète au fur et à mesure tous les livres 😉

Chez Seuil

Un américain, il le fallait bien 😉

Lorsque Lola Faye surgit devant Luke pour lui faire signer un de ses livres, il panique. Que lui veut cette femme, responsable à ses yeux du drame de sa jeunesse ? Luke allait partir pour l’université quand le mari jaloux de Lola a abattu son père. Ce meurtre a précipité la mort de sa mère dépressive et ruiné ses propres ambitions. Sa conversation avec Lola va éclairer le passé d’un jour nouveau…

 

 

Né en 1947 aux États-Unis, Thomas H. Cook est salué comme l’un des plus grands auteurs de sa génération. Au lieu-dit Noir-Étang (prix Edgar Allan Poe 1996) et Les Leçons du mal sont notamment disponibles en Points.

Chez Albin Michel

 

Tous nos noms
Événement littéraire aux États-Unis, Tous nos noms est sans doute le livre le plus ambitieux de l’auteur des Belles choses que porte le ciel. Roman de la maturité, où l’évocation d’une amitié mise à mal par l’Histoire se confond avec le portrait d’un continent déchiré, il pousse plus loin encore l’exploration de l’exil et du déracinement.

La neige noire 

« Brillant et hypnotique, un roman dans lequel le lecteur plonge en se laissant habiter par les sons et les rythmes. Paul Lynch fait chanter chacune de ses pages comme le faisaient les grands maîtres. » Philipp Meyer  et si Philipp le dit ……
« Un roman sur une Irlande que je reconnais, et que devraient envier tous les écrivains. » Robert McLiam Wilson

Chez Gallimard

Parce que son premier roman ne m’avait pas laissé insensible (La physique des catastrophes), je me dis pourquoi pas ? (vous pouvez aussi lire un extrait sur le site de l’éditeur) :

Par une froide nuit d’octobre, la jeune Ashley Cordova est retrouvée morte dans un entrepôt abandonné de Chinatown. Même si l’enquête conclut à un suicide, le journaliste d’investigation Scott McGrath ne voit pas les choses du même œil. Alors qu’il enquête sur les étranges circonstances qui entourent le décès, McGrath se retrouve confronté à l’héritage du père de la jeune femme : le légendaire réalisateur de films d’horreur Stanislas Cordova – qui n’est pas apparu en public depuis trente ans. (….)
Jouant avec les codes du thriller, incluant dans son récit des documents, photographies, coupures de journaux ou pages web, Pessl nous entraîne dans une enquête vertigineuse autour de Stanislas Cordova et de sa fille, deux êtres insaisissables attirés par l’horreur et le mal.
L’inventivité de l’auteure et son goût indéniable pour les pouvoirs de la fiction font penser tour à tour à Paul Auster, Georges Perec, ou Jorge Luis Borges. Avec son style maîtrisé et ses dialogues incisifs, ce roman, sous l’apparence classique d’un récit à suspense, explore la part d’ombre et d’étrangeté tapie au cœur de l’humain.

Chez Gaïa 

Un drôle de roman dont l’extrait m’a plu, malgré le style de l’auteur qui privilégie les phrases très très longues C’est-à-dire qu’il faut être très patient pour voir arriver le point 😉

Tom, onze ans, apprend la vie avec sa mère Lister, dans les beaux quartiers d’Oslo et la campagne lumineuse de la Norvège d’après-guerre. Lister peint des scènes bucoliques, elle est distante, elle est belle et fait jaser. Son amant à temps partiel, le Moine, qui fut enfant de l’assistance publique puis résistant, est revenu de déportation plein d’ombres et de douleurs. Tom l’adore.
Mais il y a aussi l’« oncle » Bobbie. Lister aime l’indolence de cet ancien pilote de guerre devenu zazou, pianiste de jazz et ouvreur de cinéma.
Lorsque déboule Helga, une costaude fille islandaise, les désirs fulgurants font voir des étoiles, jusqu’à la constellation d’Orion.
Un roman burlesque et viril, où il est question de pêche à la mouche, de course à pied et de ski de fond, servi par une écriture bouillonnante et irrévérencieuse.

 

Si un roman Zulma pouvait cette année égaler l’extase procurée par L’Ile du Point Némo, ce pourrait être ce somptueux pavé de 1152 pages ! Construit sur un principe de narration connu mais virtuose (quelques personnages réunis par une nécessité majeure dans un lieu clos se racontent des histoires pendant sept jours et sept nuits), il permet à Miquel de Palol un enchâssement de récits extraordinaires menant à la révélation d’un mystère final… Pour la taille de la bête et sa construction, une sacrée aventure de lecture en perspective !
(critique du blogueur Cannibal Lecteur cité sur le site de l’éditeur)
Le jardin des sept crépuscules m’attire et me fait peur tout à la fois 🙂

 

Un roman autrichien dont la présentation me fait tout de suite voyager !
Bien souvent dans le restant de sa vie, Andreas Egger repensera à ce matin de février dix-neuf cent trente-trois où il a découvert le chevrier Jean des Cornes agonisant sur sa paillasse. Dans une hotte arrimée à son dos, il l’a porté au village, sur un sentier de montagne de plus de trois kilomètres enfoui sous la neige. Pour se remettre d’aplomb après cette course hallucinée, il fait halte à l’auberge : quand le corsage de Marie, la jeune femme qui lui sert son schnaps, effleure son bras, une petite douleur l’envahit tout entier.
(….)
Pris par la force visuelle de certaines scènes – la déclaration d’amour à Marie est un morceau d’anthologie –, et par une langue sobre et rythmée où chaque mot est pesé, on ne lâche pas ce saisissant portrait d’un homme ordinaire, devenu bouleversant parce qu’il ne se donne d’autre choix que d’avancer.
Chez les éditions de l’Olivier

Le dernier Richard Ford mais impossible de se procurer un visuel ou une présentation. Patience donc !

En aparté, je tenais à citer la maison d’éditions Écorce qui ne propose aucun livre à la rentrée mais dont la collection me fait furieusement de l’oeil depuis quelques jours …..  Elle propose (lisez leurs blogs) des livres dédiés à la terre, pas du nature writing saucé à la française mais des romans de sueur, de terre, de poussière… J’ai ajouté deux de leurs livre dans ma wish-list (dont le fameux Battues de Varenne dont je vous parle régulièrement).

 *  *  *
Au total, j’ai donc repéré 22 livres au gré de mes pérégrinations, dont :
–    1 roman allemand
–    1 roman écossais
–    1 roman islandais
–    1 roman autrichien
–    1 roman canadien
–    1 roman espagnol
–    1 roman norvégien
–    1 roman irlandais
–    1 roman salvadorien
–  13 romans américains

Un joli tour du monde, non ?

Ce billet me permettra lors de mes virées à la BM ou en librairie d’occasion de faire tilt en voyant ces livres à défaut d’avoir pu les lire à leur sortie.

J’avoue que j’en ai quand même 5 qui me font vraiment de l’œil dont 2 ou 3 qui, si je suis sage, rejoindront probablement ma besace en octobre prochain (car tous ne sortent pas en septembre, certains prennent leur temps). Avez-vous deviné lesquels ?
Et vous en voyant cette sélection, totalement subjective, votre curiosité est-elle aiguisée ? Avez-vous repéré les mêmes ? ou pas du tout ? Comment vivez-vous cette « rentrée » ?
33 commentaires
0

Vous pourriez aussi aimer

33 commentaires

quaidesproses août 8, 2015 - 5:00

J'adore cet article ! Je suis comme toi, une citoyenne lambda ayant les mêmes contraintes… du coup, mon article serait assez similaire au tien – si je devais le faire.
Néanmoins, je dois admettre qu'au delà de mon "aparté" bonne nouvelle sur le blog, je ne regarde que très peu ce qu'il y a à paraître…il faut vraiment que je tombe dessus par hasard. Du coup, je n'ai pas de liste, si ce n'est deux trois auteurs dont je sais que (mes chouchous).
Ceci étant dit, j'ai presque envie de te voler l'idée, comme j'aimerais aussi, si je le pouvais, lire ces 68 nouveaux romans (ou disons la moitié).
Dans ta liste, un ou deux m'intriguent, soit par les résumés, soit par la couverture : La neige noire, par exemple. Ou bien ce mystérieux "Le jardin des sept crépuscules"

Ce commentaire devient immense, alors je file regarder les sites des maisons d'éditions, et te souhaite la bonne nuit 😀

Reply
Jules août 8, 2015 - 5:01

et juste une vie pour lire tout cela! 🙂 Je consulte régulièrement Book Node pour les sorties. Je dois souvent attendre entre 4 et 8 semaines avant de les voir débarquer au Québec. Je réserve à la bibliothèque, j'en reçois en SP et j'en achète. Comme il y a des nouveautés à toutes les semaines, je ne focus pas sur la rentrée en particulier. Dinaw Mengestu est également sur ma liste.

Reply
Electra août 8, 2015 - 5:10

Tu as du te coucher tard ! Merci – et encore j'ai depuis pensé à de petites maisons d'édition que je n'ai pas citées 😉
C'est la première fois que je fais ce genre de jeu sauf pour une ou deux maisons où je regarde "à paraitre".
Si tu as des auteurs chouchous, j'imagine que tu vas les privilégier ceux-là !

Tu peux faire ta liste de curiosités et la publier, je serais curieuse de voir vers quelles lectures tu penches. La neige noire m'intrigue aussi (et je l'ai encore croisée hier) .

Couchée tôt et levée tôt (sieste transat attendue)

Reply
Electra août 8, 2015 - 5:12

Idem que toi – sauf pour les SP (j'ai un seul partenariat), pas les moyens – et pour la bibli, ils sont réservés par pas mal de monde (exemple : un livre que j'ai souhaité réserver il y a dix jours, ne sera dispo qu'en décembre ..)
Pour l'attente jusqu'au Québec, quelle patience ! Donc en décalé sauf pour les livres québécois quand même ^^

Reply
keisha août 8, 2015 - 6:35

Ce billet fait mal!!! D'ordinaire je peux lire ce type de billet d'un oeil distrait parce que pas attirée par les titres français (!) mais là, ouille, rien que Gallmeister…(oui, ils prennent leur temps, il y en aura dans ta besace, j'ai bien deviné?)
Gallmeister m'envoie ses mails prévenant des nouveautés (parait que je peux demander un SP, mais jamais fait), Metailié aussi (et là il m'arrive d'en demander, mais je reste prudente). Sinon je reçois quelques bouquins de la rentrée, j'en ai lu deux trois et les autres… peu nombreux, m'ennuient et je sens que je ne les lirai pas… (je parle des SP non demandés, là je ne me sens pas engagée à les lire!)
A part ça, tu t'en doutes, je préfère emprunter en bibli mais il faut de la patience (ma PAL permet d'attendre) Figure toi que j'ai découvert récemment que ma bibli possède L'Amérique des écrivains!!! Je le lis petit à petit, voilà.
Faire de l'oeil, il y a (à part Gallmeister), Pessl (roman précédent bien aimé) et je ne connaissais pas le gros chez Zulma, mais;..hum…

Reply
Electra août 8, 2015 - 6:41

Désolée ! Je rigole en te lisant, oui – dur dur hein ? Les Gallmeister, Metailité, Stock … et la liste .. je ne pensais pas arriver à 22 !

Gallmeister a lui seul pourrait me vider mon compte en banque mais je veux aussi les autres (Métailié dont ma wishlist ne cesse de grandir)…

N'ayant qu'un partenariat, je suis comme toi inscrite à leurs newsletters, je ne reçois pas de SP (sauf à demander) et j'ose pas .. Mais oui, je comprends qu'en recevoir sans les avoir choisis, on aime ou pas !

Moi aussi, l'emprunt en bibli mais les nouveautés sont d'office réservées pour 3 mois ! Mais j'ai comme toi une énorme PAL (merci de me le rappeler) ..

Je lis aussi petit à petit l'Amérique des écrivains 😉

Pessl et Zulma, il fait peur mais il est grandement tentant, non ???

Reply
quaidesproses août 8, 2015 - 7:22

Couchée tard, levée tard? Penses-tu! Merci l'orage – mais il était le bienvenue !

Si tu l'as encore croisé, je pense que ce livre essaie de te séduire 😉 Quand craqueras-tu?
Je lisais tes autres commentaires, et tu devrais peut-être demander le SP pour Gallmeister, tu serais entièrement légitime, mais je comprends aussi le fait que ce soit difficile.

Reply
Electra août 8, 2015 - 7:26

J'ai sauté le pas avec eux une fois et depuis je suis timide.. Mais oui, j'aimerais beaucoup ! Des orages ? j'adore mais pas par ici !

Levée tôt toi aussi ! Moi impossible de rester au lit trop longtemps mais je finis tout juste de petit déjeuner…

Pour le choix, il sera forcément très difficile ….. J'espère lire deux livres ce week-end (si le soleil veut bien se montrer) j'ai très envie de m'évader ! En attendant, direction la douche, mon chien attend sa promenade ! Bon week-end 😉

Reply
Virginie août 8, 2015 - 11:04

J'ai quelques envies communes avec les tiennes (et Erlendur aussi en février !), notamment les Métailié, Albin Michel et Zulma (2 nouveaux romans d'Hubert Haddad chez eux) ;o)
Je suis moins enthousiaste que l'an passé, sauf pour le dernier Delphine de Vigan ! et j'ai reçu des éditions Stock "Avant la fête" que je lirai prochainement ;o)

Reply
Marie-Claude Rioux août 8, 2015 - 11:05

C'est ma mort que tu veux?! J'ai failli faire un arrêt cardiaque en lisant le début de ton billet. Que de tentations…

Je pense comme toi: mes auteurs préférés, majoritairement étrangers, font rarement partie du tohu-bohu de la rentrée. Mais à chaque fois, je suis curieuse et à l'affût.

Tu me fais rire: «Je préfère continuer à mon petit rythme.» Tu appelle ça un «petit» rythme!

J'ai été sollicitée par un prestigieux club de lecture (d'un magazine très connu au Québec)… Je m'engage à lire un roman par mois et à en faire une courte appréciation. Je vais sortir un peu de ma zone de prédilection. Donc, j'ai encore plus de pain sur la planche… Et ça part mal, car le roman que je dois lire est d'un auteur français que je n'aime pas! À suivre…

Ton billet me fait bien sûr gravement saliver. TOUS les Gallmeister me tentent, bien évidemment. Le jardin des sept crépuscules aussi, sans parler du Cook chez Points…

Je vais tenter de me limiter à acheter 10 livres «de la rentrée» et en demander pas plus de 5 en sp.
Raisonnable dans ma démesure!

Je vais devoir me venger, avec un billet salivant!

Reply
Hélène août 8, 2015 - 11:05

Tu te doutes que nous en avons bien… une dizaine en commun ! Et j'ai hâte que tu lises les autres pour savoir s'ils me plairont aussi ! Je suis tout à fait prête à faire voyager mes livres, j'ai pour le moment seulement le McBride de Gallmeister, quand je l'ai lu je peux te l'envoyer si tu veux ?

Reply
chinouk août 8, 2015 - 11:05

Moi, la rentrée littéraire me laisse complètement de marbre ! mais bon, si Gallmeister s'y met je suis foutue et mon porte-monnaie aussi du coup, car je fais aussi partie des personnes lambda qui guette leurs apparitions dans les boutiques d'occas .
J'avoue avoir tenté une fois de demander un SP, sans jamais avoir eu de retour. Cette année, il y a un Jim Harrison au programme, qui finira un jour ou l'autre chez moi pour le reste Wait and See

Reply
Marie-Claude Rioux août 8, 2015 - 6:14

Tu me boudes?! Pas de réponse?

Reply
Electra août 8, 2015 - 6:18

Mdr ! Non ma belle, je n'étais pas chez moi de la journée c'est tout ! Mais j'ai lu et publié tes billets 😉

et non je ne veux pas ta mort !!!!! Un petit rythme oui j'avoue ..

En tout cas, c'est génial pour le club de lecture bon j'avoue que commencer par un auteur que tu n'aimes pas, mais bon dis-toi qu'ainsi tu seras débarrassé de lui tout de suite 😉
J'ai cherché un club de lecture mais par chez moi ça n'existe pas …

Oui, je sais les Gallmeister … Comme le Zulma et le Cook …
10 livres ?! quelle chance ! Moi ça sera cinq-six maxi 😉

J'attends ton mail vengeur hihihih pendant ce temps-là je te prépare un billet sur mon dernier craquage de slip 😉

Reply
Electra août 8, 2015 - 6:20

oh la chance pour le roman de Stock, il m'intéresse vraiment ! Oui les Métailié sont tentant, avec eux on voyage dans de si nombreux pays 😉

Contente de voir qu'on va lire des romans différents et qu'on pourra en échanger 😉

Reply
Electra août 8, 2015 - 6:22

Hélène !! Je t'avais bien tagué pour le tag Keisha ?! J'ai eu doute ce matin .. parfois je suis très tête en l'air 😉

Une dizaine ?? Youpi !!

Oh oui je veux bien, je te dirai ce que je compte acheter (et si une bonne fée m'en envoie) et on verra ainsi ceux qu'on peut faire voyager ????

Reply
Electra août 8, 2015 - 6:24

Oui moi aussi avant ! et puis Gallmeister, Métailié et Zulma avec des auteurs étrangers !!!!
Les grands méchants 😉
Oui Jim Harrison (je viens d'acheter dans une librairie d'occasion un de ses recueils) j'adore aussi.

Comme toi : le souci c'est le porte-monnaie 😉

Reply
Marie-Claude Rioux août 9, 2015 - 6:35

Tu ne me donnes aucun répit, hein!

Ça devient masochiste, mon affaire! Ça fait mal, mais j'adore c'est billet tentateur!

Reply
Electra août 9, 2015 - 6:36

Oui masochiste 😉 Allez on souffle un bon coup, on respire et hop on replonge 🙂

Reply
Kathel août 9, 2015 - 7:57

Un billet de curiosités, voilà une bien bonne idée ! Il n'y a pas de mal à être curieux, n'est-ce pas ? J'ai lu un seul roman de la rentrée, de manière anticipée et numérique qui se détruit après, je n'ai encore jamais vu ça !!?? C'est un roman américain, pas mal du tout…
Et comme toi, j'ai une liste d'auteurs étrangers à suivre, mais beaucoup des rentrées précédentes sont encore dans mes listes à lire… ce sera le moment de les trouver en poche ou en bibliothèque !

Reply
Electra août 9, 2015 - 9:11

Oui vive le format Poche et les bibli ! Oh oui quelle expérience étrange ce livre qui s'auto-détruit !!! Les listes à lire ne cessent de s'allonger 😉

Reply
Lewerentz S août 10, 2015 - 7:30

Question argent/temps, c'est pareil pour moi. Pour être honnête, je regarde assez peu les listes de la rentrée, car en général, je lis les romans bien après. En fait, je n'aime pas trop les lire "en même temps que tout le monde", je préfère attendre que le soufflé soit un peu retombé.

Dans ta liste, le Kelman me tente, de même que le Stanisic, le Cook, le Lynch, et pourquoi pas le Pessl, le Bauer et le de Palol. Bon… ça fait déjà trop ! ;-D

Reply
Electra août 10, 2015 - 8:13

Tiens te voilà proche de moi question temps et argent .. et surtout quand tout à coup, ta liste s'allonge, s'allonge ! Oui, il va falloir faire des choix et ça ne va pas être facile ;-D

Reply
folavrilivres août 10, 2015 - 8:45

Beau tour du monde et belle sélection de lecture 😉 trop de tentations! Je vois que tu lis pas mal de littérature américaine, ton blog me plaît beaucoup !!

Reply
Electra août 10, 2015 - 8:51

Merci !
Oui je lis énormément de lecture américaine mais comme tu vois j'essaie d'ouvrir mon horizon vers d'autres continents 😉

Je vois que tu participes au challenge 1% ! waow !! Je suivrais ton blog – le Pessl, le Harrison (mon chouchou), tout le monde parle de Carole Martinez, il va falloir que je vois ça .. et tu as Pessoa sur ta table de chevet !

Bonne fin de journée

Reply
Laeti août 10, 2015 - 9:24

On est pareilles! Je jette un petit coup d'oeil sur les billets relatifs à la rentrée littéraire, je suis allée voir sur le site des quelques maisons d'édition que j'apprécie, mais je ne suis pas pressée. il y en a tellement qui m'attendent avant, ainsi que tous ceux empruntés à la bibliothèque. Parmi mes repérages, j'ai noté dans un coin de ma tête ceux de mes auteurs préférés : Agnès Desarthe, Delphine de Vigan, et quelques premiers romans, mais sans plus!

Reply
Electra août 10, 2015 - 9:26

Oui, après on aura toute l'année pour les lire et puis les billets des autres nous permettront d'affiner notre tri ! Ma PàL a besoin de diminuer.

Le de Vigan, j'avais beaucoup aimé l'un de ses romans, mais j'étais passée à autre chose, j'attendrais de te lire à ce sujet 😉

Reply
Eva Sherlev août 11, 2015 - 2:46

La rentrée, avant je m'en moquais royalement, mais effectivement, avec le blog, impossible d'y couper…sur le principe j'ai du mal avec le fait que 600 livres soient bombardés d'un coup sur les librairies et les faibles lecteurs que nous sommes, après c'est vrai qu'il y a un côté excitant également.
D'habitude, c'est plutôt la rentrée de Janvier qui m'intéresse, mais j'avoue que cette année, j'ai quelques indispensables en tête, notamment le Chalandon et le Pessl, auxquels je ne couperai pas.
Je vais également lire le Paul Lynch, j'avais beaucoup aimé le précédent. Sans doute aussi le Libérati (parce qu'il s'appelle Eva^^), le de Vigan, le Desarthe…
Pour le Ford, j'avais trouvé un visuel sur Babelio
http://www.babelio.com/livres/Ford-En-toute-franchise/728118

Reply
Electra août 11, 2015 - 3:00

Oui le Lynch et le Pessl et les Gallmeister 😉

Avant le blog, je ne me sentais pas concernée mais aujourd'hui difficile d'y échapper et puis certains livres donnent envie mais au final on ne s'attarde pas sur les premiers romans car on va vers nos "chouchous". Les premiers romans devraient sortir à une autre date et ne pas être en compétition avec les personnalités … Mais heureusement pas mal de blogueuses ont décidé de lire ces premiers romans dans le cadre d'un challenge. Leurs billets nous pousseront peut-être à les lire à notre tour !

Reply
Anna août 16, 2015 - 8:35

Je trouve ton billet et les commentaires presque rassurants, car je me demande toujours comment les blogueuses font pour lire autant de nouveautés dés leur parution (quelques services de presse n'expliquent pas tout). Pour moi aussi le nombre sera limité. Je me suis fixé 5 livres dans un premier temps. Mais très vite, toujours grâce à ces fameux SP, on trouvera les nouveautés d'occasion. Puis ce sera le tour des biblis… Cette année je n'ai pas fait de choix à l'avance, sauf peut-être un roman français, celui de Sophie Divry, car j'ai beaucoup aimé son précédent. En général, je fais mon choix en librairie avec toujours au moins 1 ou 2 premiers romans. Plus que quelques jours à attendre !

Reply
Electra août 16, 2015 - 8:40

Merci ! Oui, je ne lis pas plus vite que les autres (8 livres par mois en moyenne) donc quand je vois tous ces avis fleurir la toile, je me pose des questions ! 5 livres c'est bien, je pense faire pareil et après ça sera bibli, échange et d'occasion !

J'ai lu beaucoup de bien autour du premier roman de Sophie Divry et je compte bien le lire (mais il est toujours emprunté!) donc j'attendrai ton avis pour le second 😉

Je découvre ton blog, déjà j'adore le design très épuré et le titre 😉 Je vais l'ajouterà ma blogroll 😉 (et twitter)

Reply
Jérôme août 17, 2015 - 12:29

Si tu veux je peux te faire voyager Paul Lynch, le pavé de Zulma et Horacio Castellanos Moya. N'hésite pas, ce sera avec plaisir 😉

Reply
Electra août 17, 2015 - 12:57

Hello !
Oh super merci ! le Paul Lynch me démange bien comme les deux autres ! Tu pourras me faire signe dès que tu les as lus ? car à toi la primeur ! Bon le pavé, j'espère qu'il est digeste !

Reply

Saisissez votre commentaire