Miscellanées

juin 14, 2015
Miscellanées
De retour avec le deuxième numéro de Miscellanées. Comme je l’expliquais dans le premier billet, cette chronique a pour but de parler littérature mais d’une manière différente et parfois d’autres sujets qui me plaisent ou que j’ai croisé en lisant d’autres blogs.
  1. Hot Dudes Reading – Instagram
Il y a longtemps, j’avais découvert un compte Tumblr où un photographe new-yorkais prenait en photo les lecteurs du métro new-yorkais, en leur demandant le titre du livre. Celui-ci est assez différent, car ce compte Instagram n’a qu’un seul objectif : vous montrer que lire c’est cool – en voici la preuve : des tas de mecs très mignons lisent.
Pour les bilingues, les textes accompagnant ces photos sont parfois très amusant (et très loin du monde littéraire).

 

 

2.  Alice’s Adventures in Paperland with Moleskine

Ici, je vole délibérément une vidéo qu’Océane a ajouté dans ses fatrasies du vendredi. Comme beaucoup d’amoureux des lettres, j’ai une passion pour les carnets. J’en achète toujours plein. Je ne les utilise pas pour faire des listes ou écrire de jolies missives, plus comme des carnets de bord, de voyage – j’y note tout un tas de choses (dont mes notes pour les blogs), des citations, des livres ou des films qui me tentent, et puis j’y dessine.
Autant dire que les Moleskine et moi, ça remonte à loin. Je n’avais jamais prêté attention à leur campagne publicitaire (je crois n’en avoir jamais vu) – mais j’aime beaucoup celle-ci.




3. J.D Salinger – The Catcher in the Rye (l’Attrape-coeurs) 

Je suis aussi sur Tumblr – ça me permet de suivre beaucoup de blogs dédiés aux livres. Comme vous le savez, J.D Salinger est mon auteur préféré. Il se trouve que je relis souvent ses nouvelles mais rarement son unique roman et pourtant … En relisant cet extrait trouvé sur Tumblr, j’ai souri en pensant à l’auteur et à sa profonde volonté de se retirer du monde.  J’avoue que dans mes rêves, j’aimerais bien rencontrer Dennis Lehane dans un pub et partager une Kilkenny, sauter dans une bateau et parcourir les Everglades avec Carl Hiassen, partir faire une balade à cheval avec Jim Harrison ou aller admirer les bisons de Dan O’Brien


4. Sortie française d’Opération Napoléon d’Arnaldur Indriðason
Il y a trois ans, alors en vacances en Thaïlande, j’ai déniché à Bangkok un des premiers romans de mon auteur islandais préféré, publié en 1999 (traduit en anglais) : Opération Napoléon. A l’époque, je l’avais dévoré et j’avais même écrit un billet à son sujet. Erlendur n’y apparait pas mais le roman est passionnant (un peu plus rythmé) et démontre une nouvelle fois le talent immense du romancier.
Et surtout il prouve une nouvelle fois l’attrait d’Indridason pour la grande Histoire, l’intrigue tourne autour de la présence de l’armée américaine sur l’île et se déroule en deux temps : 1945 et en 1999.
Bonne nouvelle (il était temps) pour les non bilingues, Les Éditions Métailié vont enfin publier une version française en octobre prochain. Pour ma part, je vais devoir attendre février 2016 pour la sortie du prochain roman Camp Knox pour retrouver Erlendur. Camp Knox est un camp militaire à Reykjavik pendant les années de la guerre et l’auteur poursuit en fait l’histoire de cette jeune fille qui disparaissait dans son précédent roman, Les Nuits de Reykjavik. On ne connaît pas encore le titre français. L’histoire se passe en 1979 [5 ans après les Nuits de Reykjavik] J’ai hâte !
Si vous êtes curieux, l’auteur islandais se confie dans cette courte interview.
5. Carol de Todd Haynes avec Rooney Mara et Cate Blanchett
Le festival de Cannes a fermé ses portes, offrant à Rooney Mara la Palme d’Or pour l’interprétation féminine dans le film Carol, réalisé par Todd Haynes. Le film est l’adaptation cinématographique du deuxième roman de Patricia Highsmith. Publié en 1952, sous le pseudonyme de Claire Morgan (version censurée), le roman raconte l’histoire d’amour entre deux femmes, Thérèse (Rooney Mara) et Carol (Cate Blanchett), une femme en procédure de divorce. A cette époque, écrire une histoire d’amour entre deux femmes était vraiment osée.  Le livre sortira dans sa version originale en Angleterre sous le titre Price of Salt. Il faut attendre les années 90 pour que le roman sorte en France dans sa version originale.
Je connaissais Patricia Highsmith à travers le personnage phare de quatre de ses romans, Monsieur Ripley. Je les ai tous dévorés étudiante. Son premier roman, L’inconnu du Nord-Express lui ouvrit les portes de la gloire dès 1950. Etrangement, je n’avais jamais entendu parler de son second roman adapté aujourd’hui au cinéma.
Enfin, si j’en parle ici, c’est aussi parce que j’adore Rooney Mara. Les deux actrices sont très talentueuses mais je suis vraiment fan de Rooney. J’aime son jeu toujours en subtilité, presque en retrait. Pour ceux qui la connaissent peu, l’actrice (très timide) a joué la petite amie de Zuckerberg dans Social Network, puis Lisbeth Salander dans l’adaptation américaine de Millenium, une jeune femme manipulatrice dans Effets secondaires de Soderbergh et une femme amoureuse dans le très beau film Les amants du Texas (Ain’t them Bodies Saints). Récemment elle a joué dans Her de Spike Jonze. Elle vient d’être récompensée à Cannes mais son absence lors de la cérémonie et le fait qu’elle partage son prix avec une actrice française, a sans doute joué dans le fait que sa victoire a totalement été éclipsée par les médias français. Je tenais donc à en parler ici et vous dire que j’ai hâte de voir le film et me procurer le roman. Le film ne sortira qu’en décembre Outre-Atlantique – ça laisse du temps pour lire le livre avant 😉
9 commentaires
0

Vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

Aelys juin 15, 2015 - 6:57

Merci (notamment) pour les nouvelles d'Indridason ! Je note évidemment !

Reply
Electra juin 15, 2015 - 6:59

Ah oui ! Un thriller au rythme plus soutenu que ceux avec Erlendur mais passionnant !

Reply
quaidesproses juin 16, 2015 - 1:39

Ce compte instagram est un plaisir pour les yeux !

Ensuite, moi aussi, j'ai hâte de voir ce film "Carol" qui, a Cannes, a su attiser ma curiosité, je dois avouer que je connaissais très mal cette actrice, jusqu'à ce qu'on me tanne avec ma "possible ressemblance physique", qui pour moi, n'existe pas. Je pense que, comme toi, je vais lire le roman avant.

ps : j'aime beaucoup cette citation de Salinger.

Reply
Marie-Claude Rioux juin 16, 2015 - 1:39

J'adoooore tes miscellanées

1. Hot Dudes Reading – Instagram: Lire n'est pas seulement cool, c'est aussi vraiment sexy!
2. Sublime, cette vidéo.
3. Deux Indridason! J'ai hâte…

Reply
Electra juin 16, 2015 - 1:51

Oui j'ai hésité pour le compte IG et puis je me suis dit zut : un peu de pub pour les lecteurs 😉
J'adore Rooney Mara, je ne loupe aucun de ses films et comme toi Carol m'intrigue beaucoup. Tu lui ressembles ? Tu sais on ne se voit jamais comme les autres nous voient mais c'est un joli compliment !

Reply
quaidesproses juin 17, 2015 - 11:50

Tu as bien fait.
Non, sincèrement, d'après moi il y en a aucune, mais tu sais, on m'a trouvé d'innombrable ressemblances avec des gens totalement différents des uns et des autres. A croire que je ressemble à tout le monde, sauf à moi même, aha 😀

Reply
Electra juin 17, 2015 - 11:50

Oui pour la une ! le plaisir des yeux associés au plaisir des mots !

Oui, les fans d'Indridason vont donc être gâtés !

Reply
Electra juin 17, 2015 - 11:52

Ah c'est amusant ! Une amie à moi aussi entendait souvent qu'elle ressemblait à telle et telle personne, et puis depuis qu'elle a coupé ses longs cheveux bouclés, fini !
Bon, j'étais la première à lui dire qu'elle ressemblait à Julia Roberts, j'assume et j'avais raison 😉

Moi on m'a arrêté à Paris en me prenant pour une danseuse opéra, c'était il y a fort longtemps et j'ignore de qui il parlait …

Reply
quaidesproses juin 18, 2015 - 2:24

Je ne suis pas calée danseuse d'opéra, à part deux trois grands noms, mais quoi qu'il en soit, ça reste un compliment, généralement ces filles là sont élancées, ont une certaine aisance et un charisme certain.
C'est rigolo ces ressemblances!

Reply

Saisissez votre commentaire